Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"L'objectif, c'est d'ancrer le mouvement en Dordogne" dit la responsable départementale de La République en Marche

samedi 25 novembre 2017 à 19:04 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

La République en Marche Dordogne tenait ce samedi après-midi sa première grande réunion publique depuis l'élection de quatre députés macronistes ou Modem en Périgord. L'occasion de présenter aussi l'organisation du mouvement dans le département. Mouvement qui compterait aujourd'hui 1900 adhérents

La nouvelle équipe Dordogne de La République en Marche emmenée par Chrystelle Gardette
La nouvelle équipe Dordogne de La République en Marche emmenée par Chrystelle Gardette © Radio France - Antoine Balandra

Périgueux, France

Cinq mois après leur élection, les quatre nouveaux députés La République en Marche du Périgord ont tenu leur toute première réunion publique commune ce samedi à Périgueux.

Les quatre députés LREM et le sénateur Bernard Cazeau qui a rejoint le mouvement - Radio France
Les quatre députés LREM et le sénateur Bernard Cazeau qui a rejoint le mouvement © Radio France - Antoine Balandra

160 personnes, des militants, des sympathisants et de simples curieux ont fait le déplacement à la médiathèque Jean Moulin. Dans une salle quasiment pleine.

Philippe Chassaing, Jean Pierre Cubertafon (Modem), Jacqueline Dubois et Michel Delpon, mais aussi le sénateur ex PS Bernard Cazeau qui a rejoint LREM avaient fait le déplacement.

Michel Delpon, député du Périgord pourpre à la tribune - Radio France
Michel Delpon, député du Périgord pourpre à la tribune © Radio France - Antoine Balandra

L'occasion aussi de présenter l'équipe dirigeante du mouvement en Dordogne. 11 personnes issues des quatre coins du Périgord emmenées par la bergeracoise Chrystelle Gardette, la référente départementale. Aujourd'hui LREM compte 25 comités locaux en Dordogne pour environ 1900 adhérents. Et les adhésions continueraient d'arriver régulièrement malgré l'absence d'échéances électorales proches, selon ses responsables en tout cas.

"La priorité, maintenant, c'est d'ancrer durablement le mouvement dans notre département, et ce n'est pas facile" explique Chrystelle Gardette

"Au niveau national, nous avons dépassé les clivages avec notre nouveau président Emmanuel Macron, mais en Dordogne, il y a de vieux clivages politiques qui sont paralysants" estime la référente. Elle espère maintenant "changer sur le plan local", c'est à dire investir "les mairies, le département, on va essayer d'y aller pour changer les choses plus en profondeur" dit Chrystelle Gardette.

Le nouvel organigramme de La République en Marche en Dordogne - Aucun(e)
Le nouvel organigramme de La République en Marche en Dordogne - La République en Marche

Des orateurs qui reviennent sur leur début de mandat

A la tribune, les nouveaux députés périgourdins sont en tout cas tous revenus sur leurs premiers pas à l'Assemblée, "nous sommes désormais députés à 100%" a affirmé Michel Delpon, député du bergeracois. "Au départ, ce n'était pas facile, on se trompait souvent d'ascenseur" sourit Jean-Pierre Cubertafon, député du Périgord vert.

Chrystelle Gardette, référente départementale, a ouvert la réunion - Radio France
Chrystelle Gardette, référente départementale, a ouvert la réunion © Radio France - Antoine Balandra

Les élus sont aussi revenus sur leurs engagements de début de mandat : la loi de finances, pour Philippe Chassaing, l'agriculture et la désertification médicale pour Jean-Pierre Cubertafon, la ligne ferroviaire Bergerac-Libourne pour Michel Delpon...

Dans la salle, de nombreux animateurs des 25 comités locaux, de simples sympathisants, mais aussi des têtes bien connus des Périgourdins : Elisabeth Dartencet, adjointe au maire Les Républicains de Périgueux, mais aussi Jérôme Peyrat, maire de La Roque Gageac et ancien patron des Républicains en Dordogne, qui explique avoir été "invité", et être venu "écouter".

Beaucoup de monde dans la salle pour écouter les députés LREM - Radio France
Beaucoup de monde dans la salle pour écouter les députés LREM © Radio France - Antoine Balandra

Les sympathisants, eux, se disent toujours aussi convaincus par Emmanuel Macron :

"Si j'étais méchant, je dirais qu'il s'est passé plus de choses en cinq mois qu'en cinq ans sous le précédent président" dit José, du comité de Saint Cyprien

"J'ai une totale confiance en Emmanuel Macron. J'ai eu un doute, au moment de la réforme de l'impôt sur la fortune" dit une autre sympathisante. "Mais Macron n'est pas le président des riches, il va aussi redistribuer aux pauvres, j'ai une totale confiance en lui" dit-elle.