Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Occitanie organise une convention citoyenne sur la relance régionale, et la nouvelle société

-
Par , France Bleu Occitanie

Cent habitants de la région ont été tirés au sort. Ils se sont retrouvés pour la première fois à Toulouse ce jeudi, pour débattre, et faire des propositions pour relancer l'économie régionale touchée par le coronavirus.

Les cent habitants de la région ont commencé à plancher jeudi à Toulouse.
Les cent habitants de la région ont commencé à plancher jeudi à Toulouse. © Radio France - Mathieu Ferri

La démocratie participative à l'échelle de la région ! L'Occitanie a lancé ce jeudi 10 septembre sa "convention citoyenne", avec cent habitants de la région tirés au sort. Ils vont notamment donner leur avis sur la relance de l'économie régionale, et sur des changements à apporter à la société. Ils vont faire des propositions qui seront ensuite soumises à une votation, dans toute l'Occitanie, en octobre prochain.

"La situation de crise que traversent nos sociétés, les situations que nous rencontrons, dans nos histoires individuelles et collectives, méritent de réfléchir ensemble à la société que nous voulons installer dans les années à venir et pour les générations suivantes" a notamment déclaré la présidente de la région Carole Delga, dans un message envoyé aux participants.  

Première rencontre ce jeudi donc à Toulouse, pour des citoyens qui sont arrivés là par hasard, parfois un peu surpris, comme Ilyès, un jeune étudiant de Toulouse : "J'ai reçu un appel téléphonique pour m'inviter à cette convention. Franchement, dans un premier temps, je n'ai rien compris ! Puis j'ai visité le site, et j'ai accepté sans hésitation".

"Être tirée au sort ? C'est une chance finalement" se réjouit Lydie, venue du Gers, qui a "envie de se faire entendre". Pour Francis, lui aussi Gersois, "c'est une manière de faire remonter les idées de la base".

Charline, une agricultrice venue du Tarn, trouve les échanges avec les autres participants "enrichissants", même si elle trouve la forme des travaux "un peu longue et lourde".

Mais quelle utilité pour cette convention ? Francis est persuadé que "ça va servir", et sera satisfait s'il y a au moins 20% des propositions de la convention citoyenne qui sont finalement retenus pour la politique régionale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess