Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique

L'opposition bayonnaise reste attentive au sort de l'ancien tribunal

jeudi 31 janvier 2019 à 18:39 Par Valérie Menut, France Bleu Pays Basque

La mairie a vendu le bâtiment a un promoteur privé. Une décision que l'opposition bayonnaise a contestée devant le tribunal administratif de Pau. L'instance l'a retoquée le 18 janvier dernier. L'opposition a 2 mois pour faire appel.

Les élus de l'opposition bayonnaise (S. Herrera, H. Etcheto, M-C Aragon, J-C Iriart, M. Bergé, A. Duzert) devant l'ancien tribunal en travaux.
Les élus de l'opposition bayonnaise (S. Herrera, H. Etcheto, M-C Aragon, J-C Iriart, M. Bergé, A. Duzert) devant l'ancien tribunal en travaux. © Radio France - Valérie Menut

Bayonne, France

Le bâtiment, en face de la cathédrale, est connu des Bayonnais pour avoir hébergé l'ancien tribunal jusque dans les années 70, puis une crèche jusque fin des années 90, et l'opposition municipale et les syndicats municipaux jusqu'en 2010. Depuis, il était laissé à l'abandon. Aujourd'hui, il s'apprête à reprendre vie. Des ouvriers s'activent, il est en travaux et doit accueillir d'ici quelques mois des commerces (une moyenne surface et une brasserie) et des bureaux. Un sort que ne conteste pas l'opposition (Bayonne Ville Ouverte, Baiona 2014 et Bayonne Demain). Là où le bât blesse pour elle, c'est que le site est désormais entre les mains d'un promoteur privé. La municipalité a vendu le bien pour 900 000 euros.

Une privatisation qui a du mal à passer

C'est cette vente que les groupes d'opposition ont contestée devant le tribunal administratif de Pau. "Pour avoir des informations sur ce dossier; renseignements qui ne nous avaient pas été fournis par la municipalité, explique Marie-Christine Aragon (Bayonne Demain), et "parce que l'endroit est symbolique. Il a abrité le premier hôtel de ville de la cité, au Moyen Age, précise Henri Etcheto, de Bayonne Ville Ouverte. C'est aussi une perte de maîtrise sur un bien foncier important du centre-ville". Le 18 janvier dernier, le tribunal administratif de Pau a reconnu la légalité de la délibération municipale et a donc retoqué le recours de l'opposition bayonnaise. Elle prend acte, mais n'exclut pas de faire appel. Elle n'a pas encore pris sa décision. Elle a 2 mois pour cela

"Un appel prendrait tout son sens pour s'inscrire dans le débat public devant les Bayonnais à l'occasion des municipales de 2020" selon le socialiste Henri Etcheto

Le bâtiment qui abritait l'ancien tribunal de Bayonne, en centre-ville, est en travaux. - Radio France
Le bâtiment qui abritait l'ancien tribunal de Bayonne, en centre-ville, est en travaux. © Radio France - Valérie Menut