Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

L'opposition de gauche demande un débat public sur le haut de la rue Nationale à Tours

lundi 9 avril 2018 à 18:29 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Le groupe "Tours à Gauche!" demande notamment l'organisation d'un conseil municipal extraordinaire à propos de l'avenir du haut de la rue Nationale.

Nadia Hamoudi, Monique Maupuy, Cécile Jonathan, Pierre Texier et Emmanuel Denis (de droite à gauche sur la photo)
Nadia Hamoudi, Monique Maupuy, Cécile Jonathan, Pierre Texier et Emmanuel Denis (de droite à gauche sur la photo) © Radio France - Boris Compain

Indre-et-Loire, France

L'opposition de gauche adresse une fin de non-recevoir au maire de Tours. Après avoir annoncé, à la surprise générale, lors du dernier conseil municipal, la remise à plat du projet d'aménagement du haut de la rue nationale, Christophe Bouchet a proposé à l'opposition de participer à un groupe de travail informel, pour réfléchir à l'avenir du site. Le groupe "Tours à Gauche!" décline l'offre. 

"Les portes de Loire, aujourd'hui, ce sont des trous. Et pour combien de temps?" - Cécile Jonathan

Ces anciens proches de Jean Germain considèrent toujours que la décision de Christophe Bouchet est une très mauvaise chose. Pas du tout convaincus par les arguments avancés par le maire, les sept élus du groupe "Tours à Gauche!" veulent qu'un débat public soit organisé, comme l'explique Cécile Jonathan : "On ne répondra pas favorablement à la demande du maire de constituer un groupe de travail uniquement entre élus, car on souhaite que le débat soit public avant tout. On demande un conseil municipal extraordinaire pour débattre devant la population. Aujourd'hui, les tourangeaux sont consternés par l'attitude du maire qui promet en décembre qu'il annoncera le calendrier des travaux avant le 31 mars et qui, en fait, annonce fin mars l'arrêt des travaux."

Une réunion publique le 26 avril pour consulter les tourangeaux

Le groupe Tours à Gauche va organiser une réunion publique ouverte à tous, à propos du haut de la rue nationale. Cette réunion aura lieu le jeudi 26 avril, à 19H, salle Anatole France, en mairie de Tours.