Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Mort de Jacques Chirac

PHOTOS - L'ultime hommage des Corréziens à Jacques Chirac

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu, France Bleu Limousin

Un hommage corrézien a été rendu à Jacques Chirac ce samedi, une semaine après son décès à l'âge de 86 ans. Il a débuté par un recueillement privé au cimetière de Sainte-Féréole sur la tombe familiale le matin et a été suivi d'un moment de partage, ouvert à tous, à Sarran.

Claude Chirac a sillonné le village de jeunesse de son père, à la rencontre des habitants de Sainte-Féréole.
Claude Chirac a sillonné le village de jeunesse de son père, à la rencontre des habitants de Sainte-Féréole. © AFP - Georges Gobet

Corrèze, France

La famille de Jacques Chirac l'avait souhaité. Un dernier hommage en Corrèze, sa terre d'attache, a été rendu ce samedi, à l'ancien président de la République, mort le jeudi 26 septembre dernier, à 86 ans. 

Claude Chirac, très émue ce samedi à Sainte-Féréole, aux côtés de son mari, Frédéric Salat-Baroux. - AFP
Claude Chirac, très émue ce samedi à Sainte-Féréole, aux côtés de son mari, Frédéric Salat-Baroux. © AFP - Georges Gobet

Un hommage familial, mais sans Bernadette Chirac

Cet hommage a commencé, ce samedi, à 9 heures, par un temps de recueillement privé sur la tombe familiale au cimetière de Sainte-Féréole en présence de la fille de l'ancien président de la République, Claude Chirac, de son mari Frédéric Salat-Baroux et de Martin Rey-Chirac, le petit-fils de Jacques Chirac. Bernadette Chirac, trop affaiblie, n'était pas présente.

La famille de Jacques Chirac, le maire de Sainte-Féréole, le président du conseil départemental Pascal Coste, sur la tombe des parents de Jacques Chirac où une gerbe a été déposée. - AFP
La famille de Jacques Chirac, le maire de Sainte-Féréole, le président du conseil départemental Pascal Coste, sur la tombe des parents de Jacques Chirac où une gerbe a été déposée. © AFP - Georges Gobet
Hommage à Jacques Chirac au musée du président, à Sarran, en Corrèze. - Radio France
Hommage à Jacques Chirac au musée du président, à Sarran, en Corrèze. © Radio France - Nicolas Blanzat
La famille Chirac a parcouru le village pittoresque de Sainte-Féréoles, jalonné pour l'occasion de portraits de l'ancien président à plusieurs moments de sa vie. - AFP
La famille Chirac a parcouru le village pittoresque de Sainte-Féréoles, jalonné pour l'occasion de portraits de l'ancien président à plusieurs moments de sa vie. © AFP - Georges Gobet

3000 personnes présentes à Sarran

L'hommage s'est poursuivi à partir de midi, par un accueil des Corréziens au musée du Président Jacques Chirac à Sarran où la famille était également présente. Le Conseil départemental, en charge de l'organisation, attendait près de 2.000 personnes. Un chapiteau avait été dressé à l'extérieur pour accueillir tout ce monde. Au final ce sont probablement 3000 Corréziens qui sont venus a estimé le Conseil départemental. Beaucoup de personnalités, des élus, mais aussi de très nombreux anonymes qui plus d'une semaine après le décès de Jacques Chirac restent inconsolables. "Tous les jours on pense à lui" affirme par exemple dit Valérie qui raconte que l'ancien président l'avait prise un jour dans ses bras lorsqu'elle avait 2 ans.

Jacques Chirac a longtemps présidé aux destinées de la Corrèze avant de présider celles de la France. Ici son portrait, installé sur la façade du musée qui porte son nom, à Sarran. - AFP
Jacques Chirac a longtemps présidé aux destinées de la Corrèze avant de présider celles de la France. Ici son portrait, installé sur la façade du musée qui porte son nom, à Sarran. © AFP - Agnès Gaudin

Des prises de paroles ont eu lieu. C'est Frédéric Salat-Baroux qui s'est exprimé au nom de la famille Chirac, pour remercier les Corréziens de toutes les marques d’affection manifestées depuis le décès de l’ancien président. La famille à son tour a été très touchée par cet hommage des Corréziens. "Si il nous regarde, a commenté Martin, je pense qu'il doit apprécier vraiment, parce que la Corrèze ça fait partie de lui". De nombreuses personnalités se sont rendues sur place, dont François Hollande, devenu au fil du temps très proche de Jacques Chirac malgré leur adversité politique. L'autre ancien président de la république, venu accompagné de Julie Gayet, a rappelé qu'ils avaient entre eux plus de points communs que de différences. Notamment leur parcours politique en Corrèze. "Nous nous sommes beaucoup frottés parfois, rencontrés souvent et appréciés je crois à la fin".

Un selfie avec Claude Chirac qui est allée durant une longue partie de l'après-midi à la rencontre de toutes les personnes présentes à Sarran.  - Radio France
Un selfie avec Claude Chirac qui est allée durant une longue partie de l'après-midi à la rencontre de toutes les personnes présentes à Sarran. © Radio France - Philippe Graziani
François Hollande tenait à être aux côtés de la famille pour cet ultime hommage à Jacques Chirac - Radio France
François Hollande tenait à être aux côtés de la famille pour cet ultime hommage à Jacques Chirac © Radio France - Philippe Graziani

La journée s'est déroulée ensuite autour d'un buffet corrézien : pommes et têtes de veau au menu notamment. Le musée reste ouvert au public tout le week-end, gratuitement de 10 heures à 19 heures.

Énormément de monde au musée de Sarran pour l’hommage corrézien à Jacques Chirac. - Radio France
Énormément de monde au musée de Sarran pour l’hommage corrézien à Jacques Chirac. © Radio France - Philippe Graziani
Tout un symbole qui a séduit notamment Martin Rey-Chirac, (de dos) petit-fils de Jacques : il y avait des pommes au menu du buffet corrézien. - Radio France
Tout un symbole qui a séduit notamment Martin Rey-Chirac, (de dos) petit-fils de Jacques : il y avait des pommes au menu du buffet corrézien. © Radio France - Philippe Graziani
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu