Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

INFO France Bleu 107.1 | L'Union des démocrates musulmans français candidate pour la première fois aux régionales

vendredi 6 novembre 2015 à 19:31 Par Sylvain Tronchet, France Bleu Paris et France Bleu

C'est une première en France, un parti musulman va présenter une liste aux élections régionales. L'UDMF avait échoué à présenter des candidats aux dernières municipales et aux départementales. Sauf surprise, il devrait être présent en décembre en région Ile de France.

Nagid Azergui, secrétaire national de l'UDMF
Nagid Azergui, secrétaire national de l'UDMF - DR

Il va falloir s'habituer à ce nouveau sigle dans la galaxie politique française : l'UDMF (Union des démocrates musulmans français) va être candidate pour la première fois à une élection en France. Le parti présentera une liste en Ile-de-France aux régionales de décembre. Elle a été déposée ce vendredi en préfecture et, sauf coup de théâtre, devrait être validée.

L'UDMF avait échoué par deux fois, aux municipales de 2014 puis aux départementales de mars à présenter des candidats. Cette fois-ci, le parti s'y est pris à l'avance et a réussi à réunir les 209 noms nécessaires à cette candidature francilienne. L'UDMF se réclame "d'une idéologie humaniste et même universelle" et revendique le droit à porter la voix des musulmans dans le débat démocratique "au même titre que le Parti chrétien démocrate" (PCD) créé par Christine Boutin et dont des représentants sont présents sur les listes de Valérie Pécresse en région parisienne.

"Une réaction au rejet des musulmans" (Nagid Azergui, fondateur de l'UDMF)

"Notre candidature est une réaction à la banalisation du rejet des musulmans", explique Nagid Azergui, secrétaire national et fondateur de l'UDMF. Si aujourd'hui on ne se mobilise pas pour retrouver nos fondamentaux, nous courrons à notre perte. Aujourd'hui il y a un parti chrétien démocrate qui ne suscite pas ce rejet. Tout simplement parce que le mot chrétien et le mot musulman ne renvoient pas à la même vision. La réalité des musulmans de France, ce sont des citoyens parfaitement respectueux des valeurs de la république, et c'est quelque chose qu'il va falloir mettre en lumière. On essaie de montrer un islam des caves, je pense que c'est clairement dénaturer nos valeurs".

La liste de l'UDMF a reçu ce vendredi son récépissé provisoire des services de la préfecture d'Ile-de-France. Elle doit encore être définitivement validée dans le courant de la semaine prochaine.