Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

L'USO reléguée en National : le maire d'Orléans dénonce une décision de la FFF "injuste et brutale"

Par

Les réactions se multiplient après le refus par le comité exécutif de la fédération française de football d'une Ligue 2 à vingt-deux clubs la saison prochaine, synonyme de relégation de l'US Orléans. Le président d'Orléans Métropole dénonce "une décision injuste et brutale".

Olivier Carré, le 16 janvier 2020 Olivier Carré, le 16 janvier 2020
Olivier Carré, le 16 janvier 2020 © Maxppp - Ludovic Marin

Dans un communiqué publié ce mercredi, le maire et président d'Orléans Métropole se dit "très déçu par la décision prise ce jour par la Fédération Française de Football". Olivier Carré qualifie le refus du comex de la FFF d'accepter une saison de Ligue 2 à vingt-deux clubs (qui aurait sauvé Le Mans et Orléans de la relégation), de "décision est injuste et brutale."

Publicité
Logo France Bleu

L'USO n'a pas pu se défendre sur le terrain"

"C'est injuste car l’US Orléans n’a pas pu se défendre avec ses armes, sur le terrain. Elle est sanctionnée sans avoir pu se battre alors qu’elle avançait des arguments sérieux, solides, que j’avais portés à la connaissance de la Ministre des sports", indique Olivier Carré.

L'USO Foot fait partie de l'âme d'Orléans"

Le maire d'Orléans dénonce aussi "la brutalité" de cette décision, "car les conséquences économiques sont importantes pour le club et son centre de formation. L’USO Foot fait partie de l’âme d’Orléans et nous tous avons « mal au foot » aujourd’hui." La Ville et la Métropole sont en effet un soutien majeur du club orléanais, notamment en ayant contribué au financement du centre de formation de l'USO qui a ouvert ses portes en 2019.

Quid du soutien financier envers le club ?

Olivier Carré assure que "la Ville et la Métropole tiendront leurs engagements afin que dès la saison prochaine [en National], le club retrouve la place qu’il mérite." Un engagement pris par le maire sortant alors qu'il est en difficulté avant le second tour des municipales à Orléans le 28 juin prochain, largement devancé au premier tour par l'ancien maire Serge Grouard.

870 000 euros de subventions par an

Le soutien financier annuel apporté à l'USO par la Ville et la Métropole s'élève à 870.000 euros (subventions, entretien des équipements par les services de la Ville, prestations...), sans oublier les dix millions d'euros d'investissements apportés durant les six annnées écoulées.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu