Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La bataille des municipales a commencé à Montélimar

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ce samedi, la députée LREM de la Drôme Alice Thourot a annoncé sa candidature pour les municipales de 2020 à Montélimar, alors que quelques heures plus tard, son probable principal futur opposant, le maire actuel Franck Reynier, signe une tribune pour soutenir Emmanuel Macron dans le JDD.

Alice Thourot se présente pour succéder à Franck Reynier.
Alice Thourot se présente pour succéder à Franck Reynier. © Maxppp - Vincent Isore et Alexis Sciard

Montélimar, France

L'annonce est tombée en plein week-end, ce samedi : Oui, Alice Thourot la députée LREM de la Drôme sera bien candidate pour les municipales de 2020 à Montélimar. Après les législatives, elle dit vouloir poursuivre son aventure politique et donc, succéder à Franck Reynier qu'elle avait battu dès le 1er tour des législatives il y a deux ans. 

L'un des enjeux de cette bataille, c'est justement le soutien de la République en marche. Franck Reynier faisait depuis un moment déjà les yeux doux à Emmanuel Macron : il y a deux semaines à peine, il soutenait la liste LREM aux européennes et dans le JDD ce dimanche, le maire sortant fait même partie d'une liste de 72 élus qui annoncent soutenir le président. 

Hasard du calendrier ou pas, c'est seulement quelques heures avant la publication de cette tribune qu'Alice Thourot annonce sa candidature. Mais Franck Reynier n'a rien à voir là-dedans, assure-t-elle. "Je ne sais pas si le maire sortant aura envie de se représenter, affirme Alice Thourot. La question n'est pas de savoir qui est candidat, mais de proposer un projet ambitieux." Le calendrier de cette annonce, très tôt dans la campagne, c'est une question de travail : "Nous voulons co-construire un projet avec ceux qui habitent le territoire et cela prend du temps, poursuit-elle. Nous n'avons pas de projet clé en main, nous allons lancer une boîte à idées ce lundi et j'encourage tous les Montiliens à y participe." 

Un projet qui fera aussi, selon elle, de la place à de nouveaux visages de la politique à Montélimar. "Nous avons pour ambition de mettre en responsabilité des personnes issues de la société civile, comme moi avant les législatives, et de nouvelles générations. Mais ce seront les Montiliens qui choisiront." Se sentira visé qui voudra.