Politique

La blague raciste du maire de Sainte-Maure-de-Touraine ne fait pas rire Les Républicains d'Indre-et-Loire

Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine jeudi 6 avril 2017 à 12:24 Mis à jour le jeudi 6 avril 2017 à 12:32

François Fillon
François Fillon © Maxppp - Maxppp

Lors d'un meeting de soutien à François Fillon ce mardi soir à Azay-le-Rideau, le maire de Sainte-Maure-de-Touraine, Michel Champigny, a tenté de faire rire l'assistance mais l'histoire drôle avait des relents de racisme ordinaire.

C'est notre collègue de la Nouvelle République Julien Coquet qui rapporte les faits dans un billet publié ce jeudi. L'affaire se passe mardi soir lors d'une réunion de soutien au candidat François Fillon. Il y a là tous les responsables locaux de la droite tourangelle avec évidemment Hervé Novelli, le maire de Richelieu et surtout membre de l'équipe de campagne du candidat, Frédéric Augis le président départemental des Républicains, mais également Philippe Briand, député maire LR de Saint-Cyr-sur-Loire et Jean-Gérard Paumier le président du Conseil départemental.

Ce genre de blague était inapproprié dans une réunion publique lors d'une campagne électorale"- Hervé Novelli

Le public est bien présent, les militants sont nombreux réunis à Azay-le-Rideau ce jeudi. Lorsque vient son tour de prendre la parole, Michel Champigny maire de Sainte-Maure-de-Touraine prend le micro et s'installe au pupitre et lance face à l'assistance "savez-vous quel est le sport préféré des arabes ?" Selon notre confrère de la Nouvelle République, les responsables politiques présents ont immédiatement compris qu'il y avait dérapage, et le maire de Sainte-Maure-de-Touraine d'ajouter, "les courses hippiques, parce qu'ils piquent tout..."

Hervé Novelli présent à ce meeting et représentant dans le département du comité national de campagne de François Fillon va "rencontrer prochainement le maire de Sainte-Maure-de-Touraine pour lui dire combien ce genre de blague était inapproprié dans une réunion publique lors d'une campagne électorale" et ajoute Hervé Novelli "détourne l'attention du succès de cette soirée en terme de participation".