Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Orange : la campagne est bel et bien lancée

-
Par , France Bleu Vaucluse

Jacques Bompard, candidat à sa réélection pour un 4ème mandat, recevait ce samedi plusieurs figures locales de la droite dure pour une journée de "formation de la Ligue du sud". L'occasion d'aborder plusieurs thèmes de campagne.

Jacques Bompard, candidat à sa propre succession à Orange.
Jacques Bompard, candidat à sa propre succession à Orange. © Radio France - Jade Peychieras

Orange, France

Le maire sortant d'Orange, Jacques Bompard, co-fondateur de la Ligue du Sud et ex-membre du Front National (aujourd'hui Rassemblement National) est entré dans la course pour les municipales de 2020.

Candidat à sa propre réélection, il avait ce samedi invité Robert Ménard maire de Bézier, Marie-France Lorho députée de Vaucluse, Valérie Laupies Conseillère régionale, ainsi qu'environ 130 personnes, élues ou non, à participer à une journée de "formation de la Ligue du sud".

L'occasion d'aborder plusieurs thèmes de campagne pour Jacques Bompard. "Nous avons parlé de communautarisme, rapporte d'emblée le maire d'Orange. Il n'y a pas de passe-droit, les règles sont les mêmes pour tout le monde. En France, il y a des gens qui ont plus de droits que d'autres, ce qui est antidémocratique", a affirmé l'élu sans préciser de qui il parlait.

Jacques Bompard veut aussi faire de la sécurité et de la re-dynamisation du centre-ville des axes forts de sa campagne.

Pas de piétonnisation du centre-ville

Sur la question de la piétonnisation du centre-ville, proposée par un autre candidat aux élections municipales à Orange, Xavier Magnin, de la liste Orange Avenir (soutenue par le Rassemblement national et par la Droite populaire), Jacques Bompard oppose une fin de non-recevoir.

Selon lui, l'idée de son ancien collaborateur est tout simplement "folle" et "biscornue".

"Partout où la piétonnisation est mise en place, c'est une perte de 30% de clientèle pour les commerces, affirme-t-il. Nous ne sommes pas anti-voiture. Nous allons faire un parking autour du palais de la foire, ainsi qu'une navette pour faire l'aller-retour en centre-ville".

Outre Jacques Bompard, deux autres candidats sont officiellement déclarés à Orange pour le moment : Xavier Magnin, de la liste Orange Avenir, soutenue par le Rassemblement national et par la Droite populaire, et Gilles Laroyenne qui vient de démissionner des Républicains.

Choix de la station

France Bleu