Politique DOSSIER : Le « vivre-ensemble » : un enjeu électoral 2017

La campagne présidentielle vue par une famille du Poitou - épisode 2

Par Clémence Fulleda, France Bleu Poitou vendredi 21 avril 2017 à 6:00

Anne et Alain ont fait leur choix parmi les 11 candidats
Anne et Alain ont fait leur choix parmi les 11 candidats © Maxppp - Julio Pelaez

France Bleu Poitou suit la campagne présidentielle à travers le regard d'une famille du Poitou. A quelques jours, quelques heures, du 1er tour, les parents ont fait leur choix après avoir longtemps hésité. Et leurs enfants sont toujours aussi intéressés par la politique.

Il y a une quinzaine de jours seulement, Anne, 46 ans, et Alain, 51 ans, habitants de la Vienne, ne savaient pas pour qui ils allaient voter au premier tour de l'élection présidentielle.

LIRE AUSSI : La campagne présidentielle vue par une famille du Poitou - épisode 1

Le choix du cœur

Anne hésitait entre le cœur et la raison ; finalement, elle a tranché :

Je vais m'en tenir au choix du cœur. Je me dis qu'avec un choix stratégique on n'obtiendra pas forcément ce qu'on en attend. Je reste sur la personne qui correspond le plus à mes propres convictions. Là je ne changerai pas d'avis.

Alain fera lui aussi le choix du cœur, qu'importent les sondages et l'argument du "vote utile":

Les sondages nous influencent. Un sondage c'est quoi? C'est 4000 personnes, ce n'est pas 60 millions de Français !

Des enfants passionnés par la politique

Blanche et son frère Émilien, eux, n'ont pas encore l'âge de voter. Et Émilien, qui est en terminale, avoue qu'il est plutôt soulagé de ne pas être majeur : "Si je devais voter ce serait compliqué de choisir."

Blanche, elle, est en 2nde et elle débat beaucoup avec ses amis. "On a parlé de la légalisation du cannabis. Il y en a plein qui pensent que ça va favoriser la délinquance, qu'il y aura plein de drogués partout et moi je ne suis pas d'accord. C'était intéressant, on a pu défendre nos opinions!"

Blanche revient tout juste d'un voyage de dix jours en Hongrie et à son retour elle est tombée de haut :

C'était le bazar. Je me suis rendue compte que plein de gens ne savaient pas pour qui voter, c'est flippant. Mais autour de moi, les jeunes qui ont l'âge d'aller voter et que je connais eux vont se déplacer dimanche, et ça c'est plutôt rassurant !

L'abstention et surtout celle des jeunes, c'est l'une des grandes inconnues de ce scrutin. Il y a cinq ans, environ 30 % des 18-24 ans n'étaient pas allés voter, ni au premier ni au second tour de l'élection présidentielle.

0 sondages, 1000 reportages - Radio France
0 sondages, 1000 reportages © Radio France - FB

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.