Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La candidature de Delphine Batho à la tête du PS rejetée par le Conseil national

samedi 27 janvier 2018 à 18:19 Par Clémence Dubois-Texereau, France Bleu Poitou et France Bleu

Stéphane Le Foll, Olivier Faure, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel sont en lice pour briguer la tête du PS. La député Deux-Sévrienne Delphine Batho, elle, n'a pas récolté les 16 parrainages du conseil national ce samedi.

La députée Deux-Sévrienne n'a pas récolté les 16 parrainages du conseil national.
La députée Deux-Sévrienne n'a pas récolté les 16 parrainages du conseil national. © Maxppp - Maxppp

Melle, France

Quatre hommes sont officiellement candidats au poste de premier secrétaire du Parti Socialiste.  La candidate Delphine Batho, elle a vu sa candidature rejetée. Elle avait assigné le PS en référé auprès du tribunal de grande instance le 19 janvier dernier.

La députée des Deux-Sèvres estime être empêchée de briguer la tête du parti et dénonce "un coup d'Etat statutaire". Elle reproche au parti socialiste les modifications adoptées ce 27 janvier. Parmi ces modifications, l'obligation de recueillir 16 parrainages des membres du conseil national. Une nouvelle règle qui selon elle la privera "de la possibilité de concourir".

Et à l'issue de ce conseil, la députée des Deux-Sèvres n'a pas réussi à réunir les 16 parrainages nécessaires de ce même conseil national.

Delphine Batho avait annoncé sa candidature début janvier. "Je ne peux pas laisser faire ce qui est en train de se passer. Je suis militante, députée, mais je n'accepte pas que l'on sacrifie l'espoir" a déclaré Delphine Batho sur France Bleu Poitou.

Reste donc en lice Stéphane Le Foll, Olivier Faure, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel. Julien Dray ne s'est finalement pas présenté, et la militante Myriam Petit a vu sa candidature rejetée pour les mêmes raisons que Delphine Batho. Les deux tours de l'élection se dérouleront les 15 et 29 mars.