Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Chambre Régionale des Comptes épingle la mairie de Bastia

-
Par , , France Bleu RCFM

Dans un rapport d’observations provisoires confidentiel, la Chambre régionale des comptes critique sévèrement la gestion de la ville de Bastia entre 2012 et 2019. Dépenses de personnel, emprunts, investissements, selon le document la situation financière de la ville se dégrade fortement.

Les magistrats ont passé au crible la période 2012 / 2019 qui a vu la situation financière de la ville se dégrader fortement
Les magistrats ont passé au crible la période 2012 / 2019 qui a vu la situation financière de la ville se dégrader fortement - DR/

Dans son rapport, la chambre régionale des comptes évoque des hausses de charges de gestion, une sur-mobilisation d'emprunts pour peu d'investissements et des fournisseurs payés hors délais.

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Les magistrats ont passé au crible la période 2012 / 2019, sept ans qui ont vu la situation financière de la ville se dégrader fortement indique la Cour qui montre du doigt : une Inflation des dépenses de personnel, 136 emplois ont été créés, et l'absentéisme important également (de 17 000 jours en 2012, on est passé à 20 300 en 2019 après un pic à 27 100 jours en 2017). 

La chambre prône un changement de cap radical notamment en matière de recrutements. Ils sont nombreux lors de la fin de mandature d’Émile Zuccarelli et le demeureront encore par la suite. 

L'absence de suivi du plan pluriannuel d’investissement (PPI) et des dysfonctionnements dans la mise en œuvre des grands projets de la ville sont également mis en avant par la Chambre Régionale des Comptes qui indique que les recettes fiscales sont en hausse. Malgré cela, la cour note une sur-mobilisation d'emprunts en 2015 pour peu d'investissements.

Pire encore, la ville a creusé ses déficits en raison de retards et de surcoûts sur ses chantiers, pour cause de carence dans la préparation. 

La Chambre régionale des comptes a arrêté ses observations le 15 février dernier pour un rapport transmis à la ville le 2 mars. Le maire, Pierre Savelli, dispose d'un mois pour effectuer ses observations et ce n'est qu'après cette étape que seront communiquées les observations définitives. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess