Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La Chambre régionale des Comptes très sévère avec le budget de la Région Pays de la Loire

"Carences comptables et risques juridiques", la Chambre régionale des comptes a publié jeudi un rapport très sévère sur la gestion budgétaire du Conseil régional des Pays de la Loire.

L'hôtel de région à Nantes
L'hôtel de région à Nantes © Maxppp -

Nantes, France

La Chambre régionale des comptes (CRC) a publié jeudi un rapport qui pointe du doigt des erreurs récurrentes dans la comptabilité du Conseil régional des Pays de la Loire. Il y est fait état de "carences comptables qui altèrent la fiabilité des comptes". Les magistrats de la CRC regrettent que les observations mentionnées dans un précédent rapport de 2013 soient toujours d'actualité. Ils ont calculé que depuis 2012, ces erreurs ont faussé le résultat budgétaire à hauteur de 165 millions d'euros.

Une méconnaissance du patrimoine

La Chambre des comptes adresse 20 recommandations aux élus de la Région, l'une d'elles porte sur le patrimoine de la collectivité. Les magistrats contrôleurs s'étonnent qu'aucun inventaire complet n'ait jamais été fait sur les biens mobiliers et immobiliers. En clair, le Conseil régional ne sait pas aujourd'hui avec précision de quoi il est propriétaire.

La CRC presse également la collectivité à renforcer son système d'information pour mieux protéger les données personnelles des habitants de la région, comme celles par exemple des enfants qui empruntent chaque jour les transports scolaires de la région.

La majorité régionale affiche sa sérénité

Au sein de la majorité régionale (L.R-UDI), Laurent Dejoie reconnait que le rapport de la Chambre des compte est sévère mais il souligne que les élus de la majorité ont fait le même constat après leur élection en décembre 2015, "on avait constaté un certain nombre d'insuffisances en matière de contrôle interne" indique le vice-président du Conseil régional en charge des finances. Il ajoute que la Région est en train de corriger une par une les observations de la Chambre des comptes mais cela demande du temps.

Choix de la station

France Bleu