Politique

VIDEO - "La clef du succès, c'est le rassemblement" : Karl Olive, maire de Poissy

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région lundi 5 septembre 2016 à 9:28 Mis à jour le lundi 5 septembre 2016 à 18:26

Karl Olive
Karl Olive © Radio France - Martine Bréson

Karl Olive, maire LR de Poissy (78) était l'invité de France Bleu à 8h10. Il a donné sa vision de la politique. Il a défendu l'engagement sur le terrain et la proximité avec les administrés.

Karl Olive, le maire LR de Poissy (78), était l'invité de France Bleu à 8h10. Il est l'auteur de "Ma vie, ma bataille". Il a indiqué pourquoi il soutenait Alain Juppé. Il a défendu ce qu'il appelle "l'engagement de terrain". Il a expliqué pourquoi il était pour le rassemblement de la droite.

Regardez l'intégralité de son interview.

A retenir

"L'idée c'est de montrer qu'on n'est plus dans l'âge d'or que les maires ont connu, on est dans l'âge de pierre de la restructuration obligatoire des finances publiques... En raison des baisses de dotation, il faut être imaginatif, oser, innover plutôt que d'aller tout de suite dans la levée de l'imposition locale.

"On s'est rendu compte que la proximité, l'engagement de terrain... ça fonctionne".

"A Poissy, on est la seule commune d'Ile-de-France, il me semble, à organiser la préparation des conseils municipaux dans les quartiers. Et tous les mois, il y a 200 administrés qui viennent. On s'en prend plein la figure, on prend des gifles. .. les administrés veulent entendre les choses qui sont possibles et pas possibles, de face."

"Il y a un sérum de vérité, ce sont les élections intermédiaires. A Poissy, aux élections intermédiaires.. on fait 82%, donc ça fonctionne."

"Je soutiens Alain Juppé depuis décembre 2013... d'abord parce que c'est une stature d'Etat. Je pense que la France a besoin aujourd'hui de sérénité. Il n'y a qu'un mandat. Et puis, il y a quelque chose qui me plait chez monsieur Juppé, c'est qu'il s'adosse aux maires au niveau du projet pour la France. Les maires sont la personnalité la plus aimée des Français de gauche comme de droite."

"Il n'y a qu'une clef de voute, la clef du succès c'est le rassemblement. Et dès le premier tour. Je pense que (la primaire) c'est quelque chose qui n'est pas naturel.

"Au delà du savoir-faire, il y a le faire savoir."