Politique

La communauté de communes Creuse Grand Sud est au bord de la faillite

Par Valérie Mosnier et Maxime Tellier, France Bleu Creuse jeudi 29 septembre 2016 à 13:20 Mis à jour le jeudi 29 septembre 2016 à 13:39

Une centaine d'habitants et toute la presse locale ont fait le déplacement pour le conseil communautaire de Creuse Grand Sud
Une centaine d'habitants et toute la presse locale ont fait le déplacement pour le conseil communautaire de Creuse Grand Sud © Radio France - Maxime Tellier

Un peu plus d'une semaine après la démission du président de la communauté de communes Creuse Grand Sud, Michel Moine, les élus se sont retrouvés ce mercredi soir pour un conseil sous haute tension. Le budget de la collectivité accuse un déficit de 4 millions d'euros.

La situation de Creuse Grand Sud est gravissime. Ce mercredi soir, à Aubusson, avait lieu le premier conseil communautaire depuis la démission du président Michel Moine dont la responsabilité a été clairement mise en cause par certains élus. Il y a un déficit de 4 millions d'euros et les comptes auraient été maquillés, d'après Thierry Letellier, le 1er Vice-Président de Creuse Grand Sud, qui assure l'intérim de Président de la collectivité.

Thierry Letellier président par intérim, le nom de Michel moine rayé sur la liste d'appel de Creuse Grand Sud - Radio France
Thierry Letellier président par intérim, le nom de Michel moine rayé sur la liste d'appel de Creuse Grand Sud © Radio France - Maxime Tellier

On a 9 mois pour sauver la communauté de communes - Thierry Letellier

Thierry Letellier est très inquiet : "sur un budget de 10 millions d'euros e fonctionnement, aujourd'hui on a un trou de trésorerie de 4 millions d'euros" La collectivité doit notamment 2 millions d'euros à des fournisseurs, des entreprises et "on a ouvert une ligne de trésorerie l'été 2015 de 2 millions d'euros qu'on doit rembourser à une banque avant le 7 juin 2017".

L'élu, qui est aussi maire de La Villedieu, en est conscient, il va falloir prendre des mesures drastiques pour faire face aux échéances.

Il faut s'attendre à des restrictions budgétaires très importantes explique Thierry Letellier

Pourquoi cette situation ?

La responsabilité est collective selon Thierry Letellier, qui parle tout de même "d'empire du silence" à Creuse Grand Sud avec des bribes d'informations données aux élus "et malheureusement on n'avait pas les bonnes."

"On a mené des grands projets très rapidement, on a pris des compétences très rapidement" poursuit Thierry Letellier, qui se montre très critique vis-à-vis de Michel Moine et de son directeur "C'est surtout d'abord le fait que dans cette communauté de communes depuis deux ans et demi, il n'y a aucune gestion financière... aucune".

On allait dans le mur sans le savoir résume Thierry Letellier

Prochain conseil communautaire, mercredi 5 octobre. Les élus devront choisir un nouveau président et un nouveau bureau. Thierry Letellier a annoncé qu'il ne serait pas candidat et personne ne s'est pour l'instant déclaré.

Reportage au conseil communautaire de Creuse Grand Sud de Maxime Tellier