Politique

La communauté urbaine de Bordeaux va basculer à droite

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde lundi 24 mars 2014 à 1:26

Bientôt le passage de témoin entre Alain Juppé et Vincent Feltesse à la CUB ?
Bientôt le passage de témoin entre Alain Juppé et Vincent Feltesse à la CUB ? © MaxPPP

Si la réélection d'Alain Juppé à Bordeaux n'est pas une surprise, on s'interrogeait sur la capacité de la droite à s'emparer de la CUB. Tout le monde s'accorde à dire que l'agglomération bordelaise basculera le week-end prochain.

Les villes qui ont basculé :

Carbon-Blanc : C'est la grosse surprise de ce premier tour. La défaite de Nicolas Madrelle. Le fils du sénateur socialiste et Président du Conseil général a été battu par un jeune indépendant de 34 ans, Alain Turby.

Le Taillan-Médoc : Autre revers inattendu pour la gauche, celui du premier secrétaire du PSG en Gironde, Ludovic Freygefond, largement devancé par Agnès Laurence-Versepuy .

Ludovic Freygefond le soir de l'élection présidentielle - Radio France
Ludovic Freygefond le soir de l'élection présidentielle © Radio France - Mathias Kern
Ambès : Bascule à droite également avec la victoire de Kevin Subrenat , élu au premier tour face au socialiste Maurice Pierre.

Artigues-près-Bordeaux : Là aussi, la droite s'impose dès le premier tour en la personne d'Anne-Lise Jacquet (53%) qui devance Dominique Lesbats.

Les villes qui ont résisté :

Bruges : C'est l'une des rares satisfactions pour la majorité dans la CUB. Brigitte Terraza est réélue avec 52,27% des suffrages face à Eric Veissier

Brigitte Terraza renouvelle son mandat de maire de Bruges - Aucun(e)
Brigitte Terraza renouvelle son mandat de maire de Bruges
Bègles : Malgré un score (51,74%) inférieur de cinq points à celui de 2008, Noël Mamère , le député sans étiquette mais soutenu par EELV et le PS va débuter un cinquième mandat. 

Les points chauds de dimanche prochain :

Pessac : Jean-Jacques Benoit (Union de la gauche) est arrivé en tête avec 39% mais il est talonné par le candidat de la droite Franck Raynal (37%)

Mérignac : Dans la course à la succession de Michel Sainte-Marie, le socialiste Alain Anziani est en ballottage favorable avec 45% des suffrages au premier tour. Son adevrsaire de droite Thierry Millet accuse un retard de sept points.

Alain Anziani (sénateur) dans le studio de France Bleu Gironde - Radio France
Alain Anziani (sénateur) dans le studio de France Bleu Gironde © Radio France - Florence Pérusin
St Médard-en-Jalles : Le candidat de l'Union de la droite Jacques Mangon a failli passer dès le premier tour avec 50% des suffrages. Avec un score de 37%, le maire sortant socialiste Serge Lamaison part de loin.

Sauf improbable retournement de tendance, la droite est donc en passe de récupérer la CUB. Selon le PS de Gironde , un carton plein au second tour ne lui donnerait que 46 sièges contre 58 pour la droite et un pour le Front National.