Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Politique

La Corse s'invite au ministère de l'Intérieur

mardi 9 janvier 2018 à 5:03 Par Marion Galland et Patrick Rossi, France Bleu RCFM

La madame Corse du gouvernement a reçu et recevra ces prochains jours différentes personnalités insulaires afin de "l'éclairer" sur les dossiers en cours.

Jacqueline Gourault reçoit cette semaine des personnalités insulaires
Jacqueline Gourault reçoit cette semaine des personnalités insulaires © Maxppp - Maxppp

Corse, France

Avant le rendez-vous parisien, le 22 janvier, entre Edouard Philippe, le Premier Ministre, Gilles Simeoni, le président du conseil exécutif et Jean-Guy Talamoni, le président de l'assemblée de Corse, Jacqueline Gourault entrouvre les portes du ministère de l'Intérieur

Hier c’est le préfet de région, Bernard Schmeltz qui a fait le déplacement à Paris pour une réunion en petit comité afin de faire le point sur les dossiers en cours. Agriculture, économie, énergie, déchets, urbanisme ou environnement, tous les sujets phares ont été évoqués. Un premier éclairage pour Jacqueline Gourault qui va enchaîner les rencontres. La ministre auprès du ministre de l’Intérieur a reçu de nombreuses sollicitations. Ce mardi matin ce sera au tour de Nicolas Alfonsi, ancien député et sénateur de la Corse-du-sud. Mercredi en fin d’après-midi c’est Ange Fraticelli, le maire d’Aleria qui sera reçu. Il pourra faire valoir son expérience de maire du rural et partager ses connaissances sur l’histoire politique insulaire.

D’autres élus, anciens élus ou personnalités pourraient suivre, certains auraient été directement contactés par le cabinet du Premier Ministre afin de pouvoir apporter leur éclairage sur la situation insulaire avant le rendez-vous crucial du 22 janvier.