Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"La démission de François de Rugy allait de soi" déclare le porte-parole d'Europe Ecologie-Les Verts en Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Le ministre de la Transition écologique, au centre d'une polémique sur des dépenses excessives, a présenté sa démission ce mardi au Premier ministre qui l'a acceptée. Un départ du gouvernement qui "va de soi" pour l'élu mayennais Michel Perrier, un de ses anciens amis à EELV.

L'ex-ministre de la Transition écologique François de Rugy
L'ex-ministre de la Transition écologique François de Rugy © Radio France - Romain Berchet

Département Mayenne, France

Dîners fastueux à l'hôtel de Lassay lorsqu’il présidait l'Assemblée nationale, sèche-cheveux de luxe, loyer préférentiel, troisième chauffeur... : sur la sellette depuis les révélations de Mediapart, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, annonce ce mardi sur sa page Facebook avoir présenté sa démission au Premier ministre. Une démission acceptée a confirmé la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, sur franceinfo.

Contacté par France Bleu Mayenne, Michel Perrier, le porte-parole d'EELV en Mayenne, qui a partagé il y a quelques années le même combat militant, estime que cette démission est logique : "pour un personnage qui, dans le passé en tout cas, a été très présent sur ces histoires de transparence, de clarté, de rigueur, d'honnêteté, même si ça peut prêter à faire sourire aujourd'hui, forcément la démission allait de soi. Il n'y avait pas d'autre solution pour lui. Je l'ai connu plus jeune et plus rigoureux.  Il était le seul député écolo de l'Ouest de la France et il venait de temps en temps en Mayenne pour soutenir nos candidats, pour participer à des réunions, des meetings et tout était transparent, clair. François de Rugy a quitté EELV pour soutenir les gouvernements de François Hollande et de Manuel Valls puis il a rejoint les macronistes. Deux tournants politiques en peu de temps? Je dois dire que je ne pars pas en vacances avec lui et que je n'ai pas reçu de cartes postales ou de cartes de voeux à Noël". 

Sur le bilan de François de Rugy au gouvernement, Michel Perrier explique qu'il n'est pas satisfaisant : "il partait de loin car Nicolas Hulot avait lui une personnalité et un poids politique plus important". Seul point positif pour l'élu mayennais à mettre à son actif, c'est la relance des éoliennes off-shore. 

Choix de la station

France Bleu