Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La députée LREM d'Indre et Loire Fabienne Colboc victime de menaces pour sa position sur le glyphosate

mercredi 26 septembre 2018 à 6:06 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

Dans la nuit du 14 au 15 septembre à l'Assemblée Nationale, Fabienne Colboc n'a pas voté l'amendement LREM qui proposait d'introduire dans la loi la sortie du glyphosate en trois ans. Les réseaux sociaux ont réagi avec violence.

La violence des réseaux sociaux n'a pas épargné Fabienne Colboc pendant le débat sur le glyphosate
La violence des réseaux sociaux n'a pas épargné Fabienne Colboc pendant le débat sur le glyphosate © Maxppp - Christophe Morin

Indre-et-Loire, France

La députée La République en Marche Fabienne Colboc a été victime de menaces de mort pour sa prise de position sur le glyphosate. Cela s'est passé sur les réseaux sociaux pendant le débat à l'Assemblée Nationale dans la nuit du 14 au 15 septembre."Tu ne termineras pas ton mandat", c'est ce style de phrase violente que la députée a notamment reçu sur face book, twitter et même par mail. 

L'anonymat permet tout sur face book, twitter ou instagram, et en face les règles de bonne conduite édictés par les Gafas semblent dérisoires. Depuis la nuit du 14 au 15 septembre, Fabienne Colboc reçoit des rafales de mails et de messages sur les réseaux sociaux sans ambiguité. 

On espère que tu vas mourir d'un cancer lié au glyphosate! Tu ne finiras pas ton mandat! Je n'ai pas répondu à ces menaces en revanche j'ai expliqué ma position sur le glyphosate aux mails qui n'étaient pas violents -Fabienne Colboc

Fabienne Colboc venait de voter contre l'amendement qui introduisait dans la loi l'interdiction du glyphosate dans les trois ans. 

Je suis pour cet amendement mais je ne souhaite pas le voir dans la loi. Nous faisons confiance aux agriculteurs qui recherchent des substituts au glyphosate. Si dans un an, on ne voit pas de résultats, nous reviendrons à la loi -Fabienne Colboc 

La députée LREM ne portera pas plainte mais elle dénonce la tournure violente que prennent les débats dans l'opinion. D'autres députés LREM vont, eux , déposer plainte car leur famille a été clairement menacée. Ces messages proviendraient d'un groupe baptisé Trombi Glyphosate. Les 8 et 9 octobre, l'Assemblée Nationale examinera la proposition de loi pour lutter contre la manipulation de l'information. En clair, un texte contre les fake news que Fabienne Colboc est chargée de défendre au nom de LREM auprès des députés de l'hémicycle.