Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

La députée LREM du Loiret Caroline Janvier favorable à une liste "gilets jaunes" aux européennes

-
Par , , France Bleu Orléans

Caroline Janvier est favorable à la présence d'une liste "gilets jaunes" aux élections européennes en mai 2019 : sur France Bleu Orléans, la députée La République En Marche du Loiret s'est dit "satisfaite que des personnes s'engagent dans le jeu démocratique et dans le cadre de nos institutions."

Caroline Janvier, députée LREM du Loiret
Caroline Janvier, députée LREM du Loiret © Radio France - Eric Normand

Paris, France

Caroline Janvier est-elle favorable à la présence d'une liste "gilets jaunes" annoncée cette semaine par Ingrid Levavasseur pour les élections européennes du 26 mai 2019 ? "Bien sûr", répond la députée LREM du Loiret, invitée de Christophe Dupuy sur France Bleu Orléans ce vendredi matin. "Je suis très satisfaite que des gens qui ont des propositions, des revendications très fortes, qui ont d'ailleurs rencontré un large soutien chez les Français, _s'engagent dans un jeu démocratique_, dans un jeu qui respecte nos institutions et ne considèrent pas que la violence est un instrument au service de leurs revendications."

J'appelle à l'arrêt" des manifestations du samedi (Caroline Janvier)

Du coup, la députée marcheuse estime que les manifestations du samedi organisées par les gilets jaunes depuis le 17 novembre doivent cesser. Pour Caroline Janvier, "il y a la constitution de cette liste aux européennes qui présage des débats très intéressants. Il y a le grand débat où chacun peut même, s'il le veut, pousser un coup de gueule sur le site. Je crois que le blocage, les affrontements, les violences dont on sait qu'elles émaillent chaque acte de ce mouvement ne déboucheront sur rien et pourront délégitimer une partie des revendications des gilets jaunes. Donc oui, _j'appelle à l’arrêt de ce type d'actions_."

La députée n'ira pas à la marche républicaine dimanche à Paris

En revanche, la députée du Loiret Caroline Janvier "n'ira pas à la marche républicaine" organisée dimanche à Paris par les "foulards rouges", en réaction au mouvement des "gilets jaunes". Certains députés de la majorité annoncent leur présence, mais pas Caroline Janvier : "ma place est dans l'organisation du débat plus que dans la rue, je ne veux pas qu'on présente une France contre une France, un camp contre un camp."