Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La disparition de Guy Macary, compagnon politique de Jean-Marie Le Pen

jeudi 10 mai 2018 à 18:28 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Guy Macary s'est éteint à 88 ans. L’avocat de Carpentras avait rencontré Jean-Marie Le Pen dans les commandos de parachutistes en Algérie. Guy Macary avait aussi présidé le groupe Front national à la région PACA.

Guy Macary et Jean Marie Le Pen en 2004
Guy Macary et Jean Marie Le Pen en 2004 © Maxppp - FELIX GOLESI. PHOTOPQR/NICE MATIN

Carpentras, France

Guy Macary était le fils d'une famille pied-noire juive. Après des études de droit à Oran, Guy Macary s'était engagé dans les commandos de parachutistes en Algérie. C’est là qu'il s’était rapproché de Jean Marie Le Pen avant de rejoindre l'OAS puis de s’installer à Carpentras. Bâtonnier puis doyen des avocats de Carpentras, Guy Macary avait animé la vie politique provençale d’extrême droite en rejoignant le Front national en 1983 : conseiller municipal à Carpentras puis président du groupe FN au conseil régional, Guy Macary avait aussi été candidat aux législatives. L'avocat avait aussi défendu un des hommes soupçonné de la profanation du cimetière juif de Carpentras en 1990.

Guy Macary remplace Jean-Marie Le Pen à la tête de la liste FN en 2004

En 2004, la justice empêche Jean-Marie Le Pen de conduire la liste des régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Jean-Marie Le Pen écarte alors Jacques Bompard, le maire d'Orange, trop critique sur le Front national. Jean-Marie Le Pen choisit son compagnon d'Algérie pour mener campagne à sa place à 74 ans.  Guy Macary avait ensuite fait scission avec le Front National pour créer le Front régional puis Guy Macary avait rejoint la Ligue du Sud et figurait sur la listes de Jacques Bompard aux régionales de 2010.