Politique

La droite bien placée pour reprendre la Corrèze

France Bleu Limousin lundi 23 mars 2015 à 0:14

Selon les projections à l'issue du premier tour des départementales, la Corrèze devrait basculer à droite.
Selon les projections à l'issue du premier tour des départementales, la Corrèze devrait basculer à droite. © Conception/réalisation : V. Brousse et T. Moreau

Les Corréziens ont placé les candidats de droite en tête dans 18 des 19 cantons. La gauche espère conserver le département que François Hollande avait fait basculer en 2008, mais il lui faudra d'abord s'unir.

La dynamique est clairement à droite. Quatre binômes de Corrèze demain , le groupe d'opposition au Conseil général, ont été élus dès ce dimanche. Parmi ces victoires, Argentat et Malemort, pris à la gauche. Au contre, Tulle il a manqué 8 voix au maire Bernard Combes pour atteindre la majorité absolue.

Avant le second tour, la droite est en ballotage favorable dans huit canton s, sur 19 au total. Sur le papier, largement de quoi reprendre les commandes de la Corrèze. "L'alternance est possible mais elle n'est pas faite" a commenté Pascal Coste, le leader de Corrèze demain.

Si la droite s'est présentée unie, la gauche pourrait trouver des réserves de voix dans ses divisions - elle alignait ainsi quatre listes à Tulle. A moins que ses divisions persistent. Ainsi à Seilhac-Monédières, les candidats du Rassemblement pour une alternative à gauche (Front de gauche, écologistes et Nouvelle donne) ont la possibilité de se maintenir, ce qui déclencherait une triangulaire.

S'il s'est enraciné dans le département, avec des scores jusqu'à 22%, le Front national ne s'est qualifié pour le second tour nulle part en Corrèze.

La carte du 1er tour en Corrèze