Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Flotte-en-Ré : la dernière cérémonie de vœux de Léon Gendre, maire depuis 43 ans

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le maire de La Flotte (Charente-Maritime) organisait dimanche sa dernière cérémonie des vœux. Léon Gendre 83 ans ne briguera pas de huitième mandat. Lui qui a passé plus de la moitié de sa vie à administrer cette commune de l'île de Ré. Il a été élu en 1977, il y a 43 ans.

Léon Gendre, maire de la Flotte-en-Ré depuis 43 ans ne briguera pas de huitième mandat
Léon Gendre, maire de la Flotte-en-Ré depuis 43 ans ne briguera pas de huitième mandat © Maxppp - Leoty Xavier

Une page est en train de se tourner à La Flotte, en Charente-Maritime. Léon Gendre passe la main. Le maire âgé de 83 ans ne se présente pas aux élections municipales de mars prochain. Les habitants, pour la plupart, n'ont connu que lui : élu en 1977, il achève son septième mandat

43 ans plus tard, l'élu se dit fier de son bilan. "Si je devais vraiment donner un numéro un, je dirais que ma plus grande fierté c'est d'avoir fait classer l'île de Ré, grâce aux relations politique que j'avais à Paris"

Gracié par Jacques Chirac en 1996

Plus surprenant, lorsqu'il évoque ses meilleurs souvenirs Léon Gendre revient sur sa condamnation en 1995 à cinq ans d'inéligibilité pour faux et usage de faux. Il avait fait signer une lettre en blanc à un ancien détenu de la prison de Saint-Martin-de-Ré qu'il avait embauché comme cantonnier. Quelques années plus tard, celui-ci avait reçu, à sa grande surprise, un courrier lui annonçant que sa démission avait été acceptée. "Comme il s'est montré déraisonnable j'ai sorti la lettre et lui est allé voir mes adversaires. ", se justifie Léon Gendre qui ne reconnaît pas toujours sa faute. "On n'a pas tenu compte de générosité parce que j'avais réinséré 40 détenus, je peux vous dire que j'ai arrêté du jour au lendemain et d'autre par il a renié sa signature, il a été parjure et c'est moi qui a été condamné". 

Je savais qu'il allait signer la grâce et j'ai eu peur que le pauvre Chirac se fasse flinguer 

Après avoir été débouté par la cour d'appel, le maire de la Flotte a fait une demande de grâce présidentielle à Jacques Chirac. " C'est un de mes meilleurs souvenir. Au mois de septembre 1996, le Président était en Israël et il a été bousculé par les soldats israéliens qui ne voulaient pas qu'il aille rencontrer les Palestiniens. Je savais qu'il allait signer la grâce et j'ai eu peur que le pauvre Chirac se fasse flinguer", sourit-il. Léon Gendre avait alors appelé à l'Elysée pour se renseigner sur son sort. "On m'a dit, il a signé avant de partir. C'était un moment exceptionnel. En plus, pendant son mandat _Jacques Chirac n'a gracié que deux personnes : le gendre de Bernard Pons, un ancien député et ministre et moi, le maire de la Flotte_"

Bilan salué par ses administrés 

Cette affaire n'a pas entaché les 43 années de mandat de Léon Gendre. Ses administrés l'apprécient et saluent son bilan. Ils étaient plus de 600 a assister à la dernière cérémonie du maire de la Flotte ce dimanche. La salle des fêtes était pleine. 

Il a pris une communes où il avait tout à refaire, les égouts, les rues, l'électricité, le port, et tout a été refait 

Les habitants présents ne tarissent pas d'éloges. "Je suis peinée de le voir partir, on va beaucoup le regretter, beaucoup d'élus devraient suivre son exemple" ; "il a fait de très bonnes choses pour la commune" ; "notre ville vit toute l'année, nous avons des commerces, des marchés, de nombreuses animations" ; "il a pris une communes où il avait tout à refaire, les égouts, les rues, l'électricité, le port, et tout a été refait" ; "la Flotte est classé plus beau village de France". D'autres soulignent que Léon Gendre est à l'initiative des travaux de protection du port, entrepris après la tempête Xynthia, contre le risque de submersion marine. 

C'est quelqu'un que l'on voit le matin, le midi le soir, on a l'impression que le maire ne vit que pour ses habitants 

Et les habitants ne manquent pas d'anecdotes. "Il y a quelques années quand il était plus en forme, il se baladait à Flotte à vélo. Une fois, il a vu que les volets n'avaient pas été repeints alors il est allé sonné chez les gens pour leur dire qu'il fallait que ce soit fait dans les prochains jours. Et c'était dans ses habitudes", raconte Michel. Léon Gendre confirme et prévient : "même si je ne suis plus maire je vais continuer". 

"C'est quelqu'un que l'on voit le matin, le midi le soir, on a l'impression que le maire ne vit que pour ses habitants", résume Catherine. 

Un maire au caractère bien trempé 

Mais chacun fait rapidement allusion au caractère bien trempé du maire. "C'est un totalitaire mais bon c'est comme ça qu'il a mené à bien tous ses projets. Quand il a quelque chose en tête, il fonce et rien ne peut l'empêcher d'atteindre son objectif", explique un habitant qui connaît le maire depuis plus de vingt ans. 

Je suis un Bonapartiste Gaullien. Tous les grands hommes que la France a connu étaient tous des autocrates éclairés  

Mais selon Jean cela a des limites : "il n'est plus ouvert au dialogue dès lors que l'on est en désaccord avec lui. Nous avons eu une dispute pour une histoire de permis de construire. Bon, il est fâché, il ne me parle plus, je ne lui parle pas"

Léon Gendre est souvent qualifié d'autoritaire mais il assume et revendique même son surnom "Napoléon". "Je suis un Bonapartiste Gaullien. Tous les grands hommes que la France a connus étaient tous des autocrates éclairés : Richelieu, Colbert, Napoléon, Clémenceau. Clémenceau fait gagner la guerre à la France parce qu'il ne cède pas". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess