Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La fourrière régionale, une solution pour la divagation ?

mercredi 25 octobre 2017 à 9:58 Par Hélène Battini et Olivier Castel, France Bleu RCFM

Les maires de Corse-du-Sud en appellent à l’État face au problème de la divagation animale. Sans réponse des autorités jusqu’ici, ce jeudi ils proposeront la création d’une fourrière régionale via une motion à l’assemblée de Corse.

La fourrière régionale, une solution pour la divagation ?
La fourrière régionale, une solution pour la divagation ? © Radio France - bleurcfm.corsica

Corse, France

"L’État doit prendre la relève face au problème de la divagation animale" C’est le message envoyé par l'Association des Maires de Corse-du-Sud après que de nombreux animaux errants aient été abattus, à Quenza par exemple. Les élus des petites communes appellent à l'aide, ils se disent souvent impuissants face au problème.

Une situation bien connue à Marignana…

Martin Massoni, le maire de Marignana, constate les dégâts de la divagation animale dans son village. - Radio France
Martin Massoni, le maire de Marignana, constate les dégâts de la divagation animale dans son village. © Radio France - Olivier Castel

Clôtures de jardins écrasées, véhicules endommagés, les dégâts ne se comptent plus dans la petite commune des Deux-Sevi. Le premier adjoint au maire lui-même a été chargé par un taureau errant. Avant qu’un drame n’arrive, le maire a pris un arrêté municipal pour que les éleveurs tiennent leur bétail, sans succès. Martin Massoni a maintes fois demandé l'appui de la Préfecture : « C’est quand même inconcevable ! Les autorités de tutelle savent très bien, j’ai rencontré le secrétaire général de la préfecture et le problème ne se règle pas ! Nous avons adressé une lettre au colonel de gendarmerie, nous n’avons pas eu de réponse, qu’est-ce qu’ils attendent ? Qu’un jour un taureau encorne une personne ? »

Les éleveurs fautifs, bovins ou porcins, le maire de Marignana les connaît, et dit avoir donné des noms. Cela n'aurait pas été suivi d'effet. Sur sa commune, Martin Massoni avait même installé une fourrière pour ces animaux. « Sans gardien cela ne sert à rien, les propriétaires enfoncent une porte et libèrent les animaux. »

L'association des maires de Corse-du-Sud en appelle à l’État.

La préfecture peut prendre la relève si le maire est impuissant, mais seulement en cas de trouble important à l'ordre public. Romain Delmon, directeur de Cabinet du préfet de Corse : « On est évidemment sur un traitement cas par cas, très précis. Quand les maires ont été volontaires on a pu travailler avec eux, dans le département de Corse-du-Sud mais aussi en Haute-Corse, je pense notamment à l’arrondissement de Corte où des actions ont pu être menées. »

A la fin novembre, à la demande du préfet de Corse, des inspecteurs du ministère de l'agriculture devraient se rendre en Corse pour proposer des solutions. Et au nom de l'association des maires de Corse-du-Sud, le conseiller territorial UDI Jean Toma déposera une motion portant sur la création d'une fourrière mobile régionale, lors de la prochaine session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi. A ce sujet, Jocelyne Fazi, président de l’association est invité de la grande édition de RCFM en direct ce mercredi midi.

Jocelyne Fazi, présidente de l'association des maires de Corse-du-Sud, interviendra ce mercredi midi en direct sur RCFM. - Maxppp
Jocelyne Fazi, présidente de l'association des maires de Corse-du-Sud, interviendra ce mercredi midi en direct sur RCFM. © Maxppp - maxppp