Politique

La fusion des régions se prépare déjà à Bordeaux

Par Sophie Constanzer, France Bleu Creuse, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle, France Bleu Limousin et France Bleu Poitou lundi 19 octobre 2015 à 6:41

L'hémicycle a été refait il y moins de deux ans avec 209 places.
L'hémicycle a été refait il y moins de deux ans avec 209 places. © Radio France - Sophie Constanzer

Le conseil régional d'Aquitaine se réunit pour la dernière fois ce lundi en session plénière. Le 4 janvier prochain, ce seront les conseillers de la nouvelle grande région Aquitaine, Poitou-Charentes, Limousin qui se réuniront dans l'hôtel de région à Bordeaux. En coulisses, ça se prépare déjà...

C'est la dernière fois que l'hémicycle du conseil régional d'Aquitaine n'accueille que des aquitains. Dernière session plénière ce lundi avant... les élections régionales (les 6 et 13 octobre prochain) et la fusion des 3 régions Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes. Une fusion qui se prépare déjà en coulisses depuis plusieurs mois. Comment accueillir tous les futurs conseillers régionaux ? Comment mettre en place les mêmes outils pour tout le monde ?

100 élus de plus dans l'hémicycle de l'hôtel de région à Bordeaux

Car ce ne sont plus 85 conseillers régionaux qui se retrouveront dans l'hémicycle de l'hôtel de région à Bordeaux d'ici le 4 janvier prochain, mais 183. Cent élus de plus qui auront tous une place, car heureusement, l'hémicycle peut contenir 209 personnes au total. Sans savoir qui seront élus, il faut préparer leur arrivée à l'hôtel de région à Bordeaux, capitale de la future grande région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes. "Pour l'instant, on a trois messageries différentes qui peuvent communiquer entre elles heureusement, mais d'ici janvier on en choisira une seule" explique Sylvie Valence Dantin, la directrice générale adjointe de l'actuel conseil régional d'Aquitaine en charge de l'organisation. Et forcément, cela ne se fait pas sans formation : "Il faut les former, les informer, il y a un accompagnement au changement très très lourd".

Trois régions, trois logiciels différents 

Mais le travail des 30 personnes qui composent le service informatique du conseil régional d'Aquitaine ne s'arrête pas là. Le service est également chargé d'harmoniser les logiciels de gestion de paye ou encore les logiciels qui gèrent les budgets. Tout doit être prêt d'ici la fusion en janvier, pour que chaque agent de la future grande région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes aie sa paie ou que les factures soient bien payées aux fournisseurs.