Politique

La fusion Laval-Loiron au coeur d'une réunion à la Préfecture

Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne lundi 10 octobre 2016 à 6:00

Hotel de ville de Laval
Hotel de ville de Laval © Radio France - Stéphanie Denevault

Le nouveau Préfet de la Mayenne réunit ce lundi matin à 10 heures la CDCI, la Commission Départementale de Coopération Intercommunale pour parler de ce dossier brûlant de fusion entre Laval Agglomération et le Pays de Loiron. Cette commission est composée de 40 élus mayennais.

Frédéric Veau va tenter de désamorcer la crise. Quand cet ancien grand flic a pris son poste en Mayenne, il n'a cessé de dire qu'il était un homme de dialogue. Un dialogue qu'il va tenter de renouer entre les deux camps : ceux des frondeurs et ceux des défenseurs de la fusion. Car le fossé n'a cessé de se creuser depuis un an, depuis le 13 octobre 2015, où Philippe Vigne, l'ancien Préfet annonce ce jour-là aux élus de la CDCI qu'il veut fusionner les 20 communes de Laval Agglomération avec les 14 communes du Pays de Loiron. Il veut poursuivre la rationalisation du territoire et donc le rapprochement entre les communautés de communes.

Pour les opposants, qui dit fusion dit se faire manger par Laval

Alors la fronde s'organise autour d'un homme Claude Le Feuvre, le maire de Saint-Pierre-la-Cour et président du Pays de Loiron. Des frondeurs qui s'imposent chez les élus puisque cet été 19 des 34 conseils municipaux se prononcent contre la fusion. Mais ces 19 communes ont moins de poids en terme d'habitants que les 15 qui ont dit oui à la fusion. Dans ces 15 communes, il y a en effet la ville de Laval.

Frédéric Veau va devoir prendre rapidement une décision sur ce dossier car son prédécesseur avait prévu une fusion au 1er janvier 2017, c'est-à-dire dans 3 mois...Mais on le voit mal remettre en cause tout le travail entrepris par Philippe Vigne. C'est en tout cas l'avis d'un des acteurs de ce dossier.

Partager sur :