Politique

La gauche fête sa victoire "inattendue" dans les Pyrénées-Orientales

Par François David, France Bleu Roussillon dimanche 29 mars 2015 à 23:34

Le second tour des élections départementales, ce dimanche 29 mars.
Le second tour des élections départementales, ce dimanche 29 mars. © Maxppp

Souvent donnée perdante, la gauche conserve haut-la-main le département des Pyrénées-Orientales. Elle remporte 11 cantons sur 17 au second tour des élections départementales.

"On a gagné, on a gagné !". La scène se répète inlassablement depuis 1998 . Au soir des élections départementales, les militants de gauche envahissent le hall du conseil général et chantent leur victoire. C’est déjà**** la sixième fois.

Les larmes aux yeux, la secrétaire d’Etat Ségolène Neuville savoure. "Je crois que ce soir, c’est la plus belle victoire de toutes ! Elle était tellement inattendue."

discours Neuville

discours Hermeline

Onze cantons gagnés sur 17  : c’est**** presque inespéré pour la majorité sortante, qui était annoncée en grand danger face à la droite et au Front national.

La chef de file de la gauche Hermeline Malherbe lève les bras au ciel sous les acclamations : "Nous allons continuer, nous allons amplifier notre action de solidarité et de proximité pour tous."

discours Hermeline2

La première victoire sans Bourquin

Comme au soir du premier tour, une ombre plane au dessus de l’Hôtel du Département. C’est celle de Christian Bourquin, l’ancien président décédé en aout 2014. Son nom est sur toutes les lèvres . Son frère Jean-Pierre Bourquin est invité à prendre la parole : "Christian doit être très fier ce soir ! Toutes ses bourquinettes ont été élues."

discours J6P Bourquin

A la joie de la victoire, s’ajoute le soulagement pour les militants de gauche. Le FN ne remporte aucun canton.   

victoire ps - microtrot

À lire aussi : > Les résultats du second tour dans les Pyrénées-Orientales (carte) > Le dossier spécial des élections départementales dans les Pyrénées-Orientales