Politique

La grogne des départements face à la baisse des dotations de l'État

Par Soizic Bour, France Bleu Bourgogne jeudi 22 septembre 2016 à 19:37

François Sauvadet, président centriste du Conseil départemental de la Côte d'Or
François Sauvadet, président centriste du Conseil départemental de la Côte d'Or © Radio France - Denis Souilla

Face aux baisses de dotations de l'état, la colère des départements monte. L'Assemblée des Départements de France lance une campagne de mobilisation face au désengagement de l'Etat et à la diminution de leurs moyens d'action.

Les départements sont vent debout contre le gouvernement. Les dotations baissent partout en France, et en Côte-d'Or aussi. L'année dernière, le département touchait 97 millions d'euros d'aides de l'état, cette année, il n'en touchera que 70,7 millions. On demande donc un effort impossible à supporter pour les départements, selon François Sauvadet, le président centriste du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.

Il y a 28 millions d'euros de subventions en moins cette année, et c'est une situation qui va durer chaque année. Et dans le même temps on a l'augmentation des charges liées au RSA

François Sauvadet, président centriste du Conseil Départemental de Côte-d'Or

Réaction de la ministre de la Santé

La ministre de la Santé Marisol Touraine a réagit sur le sujet et dénonce une campagne de désinformation "indigne et mensongère, lancée pour des raisons purement politiciennes".

Selon François Sauvadet, elle n'a "pas l'attitude d'un ministre" et se targue d'avoir les chiffres : "Ce n'est pas de la désinformation, je lui donne tous les comptes et elle constatera que les dépenses ne sont pas couvertes par l'état. On est avec un RSA qui est monté à plus de 50 millions d'euros dans le département quand l'état nous compense à hauteur de 30 millions. On nous demande de faire plus sans compenser".

L'an dernier, le gouvernement a accordé une rallonge de 50 millions d'euros pour compenser les dépenses de RSA des départements, alors que cette année il leur manque 4.5 milliards pour cette seule prestation.

Partager sur :