Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ligne 1 du tram sera prolongée jusqu'à la gare Sud de France à Montpellier en 2024

-
Par , France Bleu Hérault

Michaël Delafosse a tranché : pour rallier la gare Sud de France en transport en commun, ce sera le tram. La ligne 1 sera prolongée. Mise en service pour 2024. Le maire de Montpellier présentait ses voeux à la presse ce vendredi, l'occasion de balayer de nombreux dossiers d'actualité.

Michaël Delafosse présentait ses vœux à la presse ce vendredi
Michaël Delafosse présentait ses vœux à la presse ce vendredi © Radio France - Elisabeth Badinier

Michaël Delafosse, le maire de Montpellier et président de la Métropole présentait ses vœux à la presse ce vendredi après-midi. Il s'est d'abord félicité de toutes les promesses de campagne déjà réalisées alors qu'il est en poste depuis 7 mois maintenant. A commencer bien sûr par la gratuité des transports le weekend pour les habitants de la Métropole. 

Il a ensuite abordé les projets en cours ou à venir.

La ligne une du tram sera prolongée jusqu'à la gare Sud de France

C'est le dossier polémique depuis l'ouverture de la gare Sud de France en juillet 2019, une gare qui n'est pas desservie par les transports en commun. A ce jour, il faut prendre une navette pour rejoindre le terminus du tram à odysséum pour ensuite regagner le centre ville de Montpellier. Dans un premier temps la nouvelle municipalité envisageait de mettre en place un bus à haut niveau de service, mais pour cela il aurait de toutes façons fallu construire un ouvrage d'art pour franchir l'autoroute. "Alors tant qu'à faire" ! Le maire a donc tranché pour un prolongement de la ligne 1 du tram. "C'est une zone destinée à accueillir de nombreux emplois avec la ZAC Cambacérès, il faut être à la hauteur" 1.3 kilomètre qui devrait être achevé en 2023 pour un coût de 60 millions d'euros environ. La région Occitanie a d'ores et déjà annoncé qu'elle participerait à hauteur de 10 %. Michaël Delafosse espère aussi obtenir une belle participation de l'Etat dans le cadre du plan de relance.

La végétalisation de la place de la Comédie

Après avoir remplacé les blocs bleus anti-intrusion par 29 troènes du Japon, le maire de Montpellier souhaite à présent végétaliser la place de la Comédie. "Pour que plus jamais il n'y fasse 46 degrés comme en juin 2019" Il s'agit  de créer des îlots de frâicheur et d'offrir une esthétique moins minérale. Une grande consultation numérique sera lancée fin février pour recueillir l'avis des habitants de la ville, de la Métropole, mais au délà "de tous les amoureux de cette ville". On pourra y parler de l'emplacement des arbres mais aussi du revêtement, des enseignes sur les façades haussmanniennes, des poteries d'Anduze ou encore de la place de l'eau. "Il faut reconquérir la place de la Comédie"

Les pistes cyclables

Michaël Delafosse annonce qu'il va continuer son vaste plan de pistes cyclables, pour mettre en sécurité les vélos et les piétons avec 20 nouveaux kilomètres. Conscient que cela ne fait pas plaisir à tout le monde. 150 millions d'euros sont prévus pour les mobilités actives. Il annonce aussi une aide de 200 euros pour l'achat d'un vélo électrique d'occasion. Une aide de 500 euros existe déjà pour l'achat d'un vélo neuf.

Relance économique

Le maire affirme qu'aujourd'hui le niveau d'investissement de la ville et de la Métropole n'ont jamais été aussi élevé. L'endettement par habitant reste cependant très contenu : 693 euros alors que la moyenne nationale est à 1200 euros. Ce plan d'investissement va permettre de soutenir l'activité dans le cadre du plan de relance. Mais le maire rappelle que "chaque euro sera un euro utile"

Montpellier is back

Michaël Delafosse se rend à Paris une fois par semaine pour parler de Montpellier et faire briller la ville. "C'est ainsi que j'ai obtenu la tenue du prochain sommet Afrique France à Montpellier en juillet, nous n'avions pas eu de sommet d'Etat ici depuis 1986." Il doit rencontrer Jean Castex mardi pour proposer officiellement la candidature de Montpellier pour accueillir un musée de l'Histoire de la France et l'Algérie. "Faire réussir sa ville c'est faire réussir son pays"

La Charte de la laïcité 

A ce jour 450 associations ont signé la charte de la laïcité si chère à Michaël Delafosse, signature indispensable pour bénéficier des subventions de la ville. 450 sur 750... "je ne suis pas inquiet, elles signent au fur et à mesure, à ce jour deux associations seulement ont manifesté clairement leur désapprobation et ne signeront pas : il s'agit de la Ligue de Droit de l'Homme et Educ Lab

Choix de la station

À venir dansDanssecondess