Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La maire d'Avignon se sépare de son chef de cabinet, l'adjoint au sport rend sa délégation

-
Par , , France Bleu Vaucluse
Place de l'Horloge, Avignon, France

Rafik Zedadra va devoir quitter son poste de chef de cabinet de la maire d'Avignon, Cécile Helle. Et mercredi soir, c'est l'adjoint aux sports Mounir Yemmouni qui a annoncé qu'il rendait sa délégation.

L'hôtel de ville d'Avignon, place de l'Horloge
L'hôtel de ville d'Avignon, place de l'Horloge © Radio France - / Aurélie Lagain

La maire d'Avignon se sépare de son chef de cabinet. Cécile Helle a annoncé en quelques lignes mercredi le départ de Rafik Zedadra pour rupture de confiance. C'est l'épilogue de plusieurs mois de polémique autour de l'achat d'une voiture par ce très proche collaborateur de Cécile Helle.

Le chef de cabinet du maire avait acheté aux enchères une voiture de la ville pour 3.400 euros avec cette particularité : la 407 break était non-roulante. Rafik Zedadra avait fait réparer la voiture pour 2.700 euros, aux frais de la mairie ce qui avait fait hurler Le Canard Enchaîné.

Une voiture réparée aux frais de la mairie

Le Front national avait déposé plainte pour escroquerie par personne chargée d’une mission de service public. Cécile Helle avait alors défendu son chef de cabinet.

Rafik Zedadra affirmait que l'affaire était classée, mais la justice demandait le remboursement des réparations "sans attendre 107 ans", disait le procureur. La maire a attendu elle aussi - mais moins longtemps - pour se séparer de Rafik Zedadra.

Cet éducateur du quartier Monclar d'Avignon avait été un des piliers de la campagne de Cécile Helle. Militant socialiste depuis des années, il avait toute la confiance du maire, malgré un premier dérapage en début de mandat: le forfait du téléphone portable du chef de cabinet avait explosé, il avait dû rembourser plusieurs centaines d'euros. Mais il avait avait gardé son bureau en face celui du maire.

L'adjoint aux sports rend sa délégation

Quelques heures plus tard, nouveau coup de théâtre. Dans la soirée de mercredi, Mounir Yemmouni, adjoint au maire d'Avignon en charge des sports et loisirs annonçait qu'il rendait sa délégation tout en restant au conseil municipal. Il quitte même la majorité municipale.

Il s'estime en désaccord sur plusieurs points, notamment avec le directeur de cabinet. Il évoque dans un communiqué des problèmes de management, estimant que la "majorité est régulièrement secouée par des tensions entre le directeur de cabinet et certains élus, souvent les mêmes et dont je fais partie. Je préfère reprendre ma liberté - n’étant pas dans les conditions que j’avais envisagées pour exercer ma fonction d’élus aux sports !"

Il n'est pas le premier à rendre ainsi sa délégation. Catherine Bugeon, à la Culture, l'avait déjà fait. Elle avait carrément démissionné de son mandat d'élue. La délégation à la culture avait été reprise par la maire Cécile Helle, qui a aussi repris sa délégation d'adjoint à Jean-Pierre Cervantès. Il avait manifesté contre l'abattage de platanes à Avignon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess