Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La majorité de gauche menacée dans le Puy-de-Dôme

-
Par France Bleu Pays d'Auvergne

Avec une nouvelle formule, une majorité sous pression, une droite unie et un FN offensif, les élections départementales de la fin du mois sont pleines d'incertitudes dans le Puy-de-Dôme.

Le logo du Conseil général du Puy-de-Dôme.
Le logo du Conseil général du Puy-de-Dôme.

Avnt même le jour du vote, les élections départementales des 22 et 29 mars présentent un nouveau paysage : des cantons deux fois moins nombreux et deux fois plus peuplés qu'avant, avec deux fois moins de candidats.

La gauche tentera de conserver sa majorité, derrière son président sortant Jean-Yves Gouttebel. Ses soutiens radicaux et socialistes se sont réconciliés avec le PS pour présenter des candidats communs presque partout. Mais les voix de gauche seront aussi sollicitées par le Front de gauche et Europe écologie - les Verts.

A droite, l'UMP, l'UDI et le Modem ont oublié leurs divisions des municipales pour se présenter unis partout sauf à Chamalières. Une union largement inspirée par l'espoir de reprendre la majorité.

L'issue du scrutin pourrait largement dépendre de la présence du FN au second tour. En progression aux municipales et aux européennes, le Front national espère être présent au second tour dans de nombreux cantons.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess