Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La ministre Elisabeth Borne candidate aux élections municipales l'an prochain à Caen ?

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Interrogée par nos confrères de BFM-TV Elisabeth Borne a confié : "je ne vous confirme pas, mais un mandat municipal m'intéresse." Dans une ville où LREM a fait l'un de ses meilleurs scores en France aux Européennes, mais sans candidat(e) déclaré(e), l'idée d'un parachutage est plausible.

La ministre des Transports, Elisabeth Borne
La ministre des Transports, Elisabeth Borne © Maxppp - Jean-Baptiste Quentin -PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Caen, France

La rumeur a commencé à filtrer en fin de semaine dernière, mais c'est la première fois qu'Elisabeth Borne répondait à la question. En l'occurrence celle-ci, serez-vous candidate à la mairie de Caen ? "Je ne vous confirme pas. Mais un mandat municipal m'intéresse (...) parce qu'on agit très concrètement sur la vie des gens et c'est un peu pour çà que je me suis lancée en politique" a expliqué la Ministre des transports sur BFM-TV. Qui ne confirme pas donc, mais n'infirme pas non plus une arrivée en Normandie.

LREM est arrivé largement en tête aux élections européennes à Caen

Autre question : un parti présidentiel qui réalise 26,8% des voix  aux élections européennes dans une ville, peut-il un an plus tard ne pas avoir de candidat dans cette même ville aux municipales ? Nicolas Gosselin, le référent de la République en Marche dans le Calvados explique : "toutes les configurations sont possibles. Il faut faire attention à ne pas calquer un résultats aux européennes sur une élection locale, c'est une autre équation." Mais Elisabeth Borne pourrait-elle venir à Caen ? "pour l'instant c'est une rumeur et ce qu'elle a dit c'est qu'un mandat de maire l'intéressait. La seule question est : est-ce que cette personne (celle qui sera candidate dans le cas d'un parachutage) sera utile à la ville ? Pour ma part, une spécialiste de l'urbanisme et du transport à Caen, ça porte un peu de sens." On vous laisse le soin d'interpréter... D'autant que personne localement ne se détache pour une éventuelle candidature dans la préfecture du Calvados.

Rester chez les Républicains ? Je ne sais pas ce que je ferai (Joël Bruneau)

De son côté, le maire LR Joël Bruneau relativise : "toute mon attention et mon énergie sont portées vers les projets que nous avons entamés." Pour autant, l'élu, qui n'a jamais caché ne pas partager la ligne défendue nationalement par Laurent Wauquiez n'est pas contre accueillir des membres de La République en Marche. Par ailleurs, Joël Bruneau qui assume appartenir "à la droite que d'aucuns appellent classique ou modérée" rappelle qu' "avant même les Européennes" il a toujours tenu avoir une "équipe plurielle." Mais est-il prêt à quitter Les Réopublicains comme Valérie Pécresse l'a fait par exemple ? "Je ne sais pas ce que je ferai, je me donne le temps de voir ce que je vais faire avec ce parti, du moins ce qu'il en reste." Le ton est donné.

Rappelons que le parti LR est arrivé en cinquième position aux européennes le 26 mai avec un peu moins de 8% à Caen. Mais une élection, on vous l'a dit, ne fait pas l'autre. Et le parachutage raté du juge Eric Halphen lors des élections législatives à Caen en est un exemple parmi d'autres. Une certitude : un scrutin chasse l'autre et la bataille des municipales est lancé à un an de l'élection.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu