Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Mort de Jacques Chirac : retour sur le sommet franco-allemand à Dijon le 5 juin 1996

-
Par , , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Jacques Chirac est mort ce jeudi à Paris à l'âge de 86 ans. Élu président de la République le 17 mai 1995, il aura fait deux mandats, qui l'ont conduits à diriger le pays jusqu'au 16 mai 2007. Jacques Chirac était venu à Dijon le 5 juin 1996 pour un sommet franco-allemand.

Jacques Chirac et Elmut Kohl lors d'un sommet Franco-Allemand à Avignon
Jacques Chirac et Elmut Kohl lors d'un sommet Franco-Allemand à Avignon © Maxppp -

Souvenez-vous à cette époque la crise de la vache folle secoue l'Europe. C'est la plus grave crise depuis les négociations plus que tendues des accords du GATT. Deux jours avant la visite de Jacques Chirac et d'Helmut Kohl à Dijon, la Grande-Bretagne a obtenu un assouplissement de l'embargo sur sa viande de boeuf par un artifice de procédure.

Londres exige désormais un échéancier pour une levée totale du blocus : "Sinon nous paralyserons la vie communautaire", menace le secrétaire du Foreign Office de l'époque Malcom Rifkind.      
 

Un bain de foule pour Jacques Chirac et Elmut Kohl lors d'un sommet Franco-Allemand à Avignon
Un bain de foule pour Jacques Chirac et Elmut Kohl lors d'un sommet Franco-Allemand à Avignon © Maxppp - .

C'est dans ce contexte que se tient le sommet Franco-Allemand. Jacques Chirac, joue gros, il risque de se trouver en porte-à-faux face à Helmut Kohl. L'un (Chirac), en effet, a largement milité pour que les Quinze fassent preuve de compréhension à l'égard du Royaume-Uni tandis que l'autre (Kohl), exaspéré par les campagnes de la presse populaire anglaise qui traite quotidiennement ses compatriotes de « nazis » et de « gros porcs » n'a jamais reculé devant les revendications britanniques.

À Dijon, l'heure de vérité a donc sonné pour la France qui doit dire jusqu'où elle est prête à aller pour préserver l'entente cordiale avec Londres sans compromettre l'axe Paris-Bonn.

Voici le discours prononcé par les deux chefs d’État lors de ce sommet franco-allemand à Dijon

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess