Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La Normandie candidate pour accueillir l'exposition universelle en 2025

mercredi 29 mars 2017 à 20:21 Par Clémentine Vergnaud, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

La région Normandie, la métropole de Rouen et l'agglomération du Havre sont candidates pour accueillir une partie de l'exposition universelle en 2025, si le dossier de la France est retenu. Les animations seraient conçues autour de la Seine.

Selon Hervé Morin, le président centriste de la Normandie, accueillir une partie de l'exposition universelle en 2025 "sonnait comme une évidence".
Selon Hervé Morin, le président centriste de la Normandie, accueillir une partie de l'exposition universelle en 2025 "sonnait comme une évidence". © Radio France - Clémentine Vergnaud

Normandie, France

Et si la Normandie accueillait une partie de l'exposition universelle 2025 ? C'est le pari pas si fou que se sont lancé la région Normandie, la métropole de Rouen et l'agglomération du Havre. Les trois acteurs comptent déposer une candidature pour accueillir l'un des "forums thématiques" prévus par la France dans son projet de candidature. Au total, une vingtaine de villes françaises sont candidates. Le fil rouge du projet normand : la Seine.

Un pavillon flottant sur la Seine

Si la Normandie est sélectionnée pour accueillir l'un des forums thématiques en 2025, elle axera la majorité de ses événements autour de la Seine. Une évidence parce que cet axe est rassembleur, selon le président de la région, le centriste Hervé Morin : "J'aime assez l'idée de la rivière océan, du fleuve bleu, pour indiquer à la fois que c'est un fleuve mais aussi que c'est la porte océane de la France. C'est quelque chose qui me paraît devoir fédérer les deux villes, la Région mais aussi toute la vallée de la Seine et au-delà."

Voilà pour le concept. Mais les élus devront bientôt mettre en face des idées concrètes et surtout innovantes. "On a envie en 2025 d'être la vitrine mondiale du véhicule autonome", se prend à rêver Frédéric Sanchez, le président socialiste de la Métropole Rouen Normandie. "Il faudra sûrement aussi organiser un pavillon mobile sur la Seine, qui irait de Paris à la mer en passant par Rouen. Ça peut être quelque chose passionnant", sourit l'élu. Et même plus selon Hervé Morin qui voit en ce pavillon flottant la possibilité qu'il "reste quelque chose qui marque notre participation à l'exposition universelle 2025." Le président de Région voit aussi du digital, de la réalité augmentée et du virtuel pour cet événement.

Il faut proposer une expérience"

"Il faut proposer une expérience." Au-delà d'une exposition, la première vice-présidente de l'agglomération havraise Agnès Firmin le Bodo veut faire de l'exposition universelle un moment de vie unique. Et elle est convaincue que l'axe Seine et la ville du Havre ont les spécificités pour mettre cela sur pied : "Le gigantisme est pour nous quelque chose d'important à faire découvrir au monde. Nous avons un port extraordinaire. Et la Tour Eiffel, synonyme de gigantisme lors de l'exposition universelle de 1900, et bien maintenant les bateaux que nous accueillons ici sont 1.5 fois plus grand que la Tour Eiffel ! Donc tout ça, à nos yeux, c'est une expérience à faire découvrir."

Selon le président de région Hervé Morin, l'idée d'installer une partie de cette exposition universelle en Normandie s'est tout de suite "imposée comme une évidence". Jean-Christophe Fromantin, le président d'ExpoFrance, qui coordonne la candidature de la France pour l'exposition universelle de 2025, confirme : la région a de nombreux atouts. "Son rôle géographique, son histoire, son héritage font que la Normandie agrège beaucoup de composantes qui participent d'une exposition universelle : la culture, l'innovation, l'histoire, l'aménagement territoire..." Il estime que la Normandie a beaucoup à apporter au monde. "C'est un territoire de connexion entre Le Havre et Paris et ces territoires représentent une problématique pour beaucoup de pays dans le monde ! Avec la massification des flux et le commerce international, l'idée d'une métropole connectée au monde est devenue stratégique. Mais par quelle territoire, par quelle canal, quel vecteur ? La Normandie est ce territoire et quand on exhume son histoire, on se rend compte qu'elle a toujours participé aux grandes séquences historiques de l'ouverture au monde et ses enjeux." Selon lui, tous ces atouts peuvent être concentrés dans un "regard vers l'avenir qui incarne bien une exposition universelle".

Pour mettre tout cela sur pied, un grand travail de concertation entre les différents acteurs sera organisé début juin : après des débats, il devrait aboutir à un projet final livré début juillet.

  • L'exposition universelle en cinq chiffres clés

- La dernière expo universelle en France a eu lieu en 1900. Elle a réuni 53 millions de visiteurs.

- Le budget de l'exposition universelle 2025 est de 3.5 milliards d'euros, entièrement financés par des fonds privés.

- Les déclarations de candidatures se font jusqu'au 22 mai (pour les pays) et fin juin (pour les villes candidates en France). Le nom du pays lauréat sera connu en novembre 2018.