Politique

La Normandie vue d'ici, deuxième étape: Dieppe

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) jeudi 15 octobre 2015 à 6:00

La ville aux quatre ports compte un peu plus de 30 000 habitants
La ville aux quatre ports compte un peu plus de 30 000 habitants © Maxppp - Moreno J

A moins deux mois des élections régionales, France Bleu a voulu savoir comment la réunification était-elle vécue dans nos territoires normands ? Deuxième étape ce jeudi: Dieppe en Seine-Maritime. Une ville d'un peu plus de 30 000 habitants, en Pays de Caux.

Chaque jeudi, jusqu'au 26 novembre, nous ferons une halte dans une ville de Normandie pour savoir comment la réunification entre la Haute et Basse-Normandie y est vécue. En tout, huit communes, seront passées à la loupe.

Deuxième étape de cette ballade normande: le Pays de Caux et la commune de Dieppe. Un peu plus de 30 000 habitants.

Alpine redonne des couleurs à Dieppe

Dieppe, qui voit la renaissance d'Alpine, la mythique voiture de sport de Renault. La dernière Berlinette est sortie il y a 20 ans des chaînes de montage. La Région Haute-Normandie, qui a la mission de soutenir les entreprises, est partie prenante dans ce projet. Même si les salariés ne semblent pas toujours au courant du rôle de la région.

Le siège d'Alpine à Dieppe où est fabriquée la Blue Car - Aucun(e)
Le siège d'Alpine à Dieppe où est fabriquée la Blue Car - Renault

Comment la région aide une entreprise comme Alpine ? Réponse avec Anne Bertrand

La Haute-Normandie, représente à elle seule 30% de la production française automobile.

Un investissement dans la formation professionnelle des lycées ...

Au  lycée professionnel Emulation dieppoise, une mini centrale a été reconstituée pour les élèves en environnement nucléaire. La Région, qui a en charge les lycées, est le principal financeur de ce chantier école: deux millions d'euros. 

La réunification n'inquiète pas Jean-Michel Sueur, le proviseur du lycée, au contraire. Elle favorisera, selon lui, la mise en réseau des différentes formations "environnement nucléaire"

La région a investi deux millions d'euros dans le lycée - Anne Bertrand

Les salariés de la centrale de Penly, toute proche, viennent également faire de la formation professionnelle continue dans ce chantier école.

Des pêcheurs inquiets

La pêche à la coquille reste un revenu important pour les pêcheurs dieppois - Maxppp
La pêche à la coquille reste un revenu important pour les pêcheurs dieppois © Maxppp

La réunification de la Normandie peut aussi faire peur. C'est le cas de ces pêcheurs rencontrés à Dieppe par Anne Bertrand.

Les pêcheurs dieppois semblent réticents à l'idée d'une grande Normandie

  A suivre: troisième étape en Normandie, le jeudi 22 octobre