Politique

La parité homme/femme mise à mal dans la nouvelle agglomération du Pays de Montbéliard

Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 14 décembre 2016 à 10:31

La parité sera la grande perdante de la nouvelle agglo de Montbéliard
La parité sera la grande perdante de la nouvelle agglo de Montbéliard © Maxppp - maxppp

La composition de la nouvelle communauté d’agglomération du Pays de Montbéliard qui sera mise en place en janvier 2017 sera composée en grande majorité d’hommes. Un vrai recul pour Marie Chassery, maire de Dampierre sur le Doubs

Installée en janvier 2017, la nouvelle assemblée de l’agglomération de Montbéliard sera composée des représentants de 72 communes au lieu de 29 actuellement, et elle devrait largement profiter aux hommes. Pour deux raisons. Tout d’abord parce que l’unique représentant des 42 communes entrantes est souvent le maire qui est un homme, ensuite parce que dix communes de l’actuel PMA passent de deux à un élu, et ce deuxième élu sacrifié est souvent une femme.

Une situation injuste

Marie Chassery est maire de Dampierre-sur-le-Doubs. Elle fera partie des rares femmes à siéger dans cette nouvelle assemblée. "Je regrette vraiment cette situation, car dès l’instant où dans les 72 communes, il y avait des femmes élues qui devront donc laisser leur place à des hommes, c’est vraiment injuste de se retrouver dans cette situation. Je n’apprécie pas "

Le rôle des femmes dans la vie publique est en recul", Marie Chassery est maire de Dampierre-sur-le-Doubs

Il n'y a pas que dans la nouvelle agglomération de Montbéliard que les femmes seront minoritaires. C'est le cas également à la primaire de la gauche où là, il n'y a pour l’instant aucune femme représentée. "C’est un recul est une contradiction" regrette Marie Chassery. "Sans faire de la politique politicienne, la parité homme/femme, c’est quand même la gauche qui l’a mise en place et elle ne se l’applique pas".

Marie Chassery, maire de Dampierre-sur-le-Doubs