Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La pétition pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne en route pour Paris

-
Par , France Bleu Loire Océan

Des militants du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne sont partis à vélo pour Paris. Ils ont avec eux leur pétition qui a recueilli 105.000 signatures pour le retour de la Bretagne à cinq départements. Ils veulent qu'elle soit remise au Premier ministre, Édouard Philippe.

Régulièrement, des militants demandent un référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne (photo d'illustration)
Régulièrement, des militants demandent un référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne (photo d'illustration) © Maxppp -

Loire-Atlantique, France

Des militants de l'association Bretagne réunie sont partis de Saint-Nazaire, ce vendredi, direction Paris à vélo. Ils ont avec eux leur pétition qui a rassemblé les signatures de 105.000 électeurs de Loire-Atlantique pour demander le rattachement du département à la Bretagne. Ils ont prévu d'arriver à l'Assemblée national le 25 juin afin de remettre la pétition au Premier ministre, Édouard Philippe.

En décembre dernier, face à la même pétition, le Conseil départemental de la Loire-Atlantique avait déjà renvoyé la balle à l'État, estimant qu'il fallait un référendum pour trancher cette question. Depuis, pas de réponse, voilà pourquoi les militants de Bretagne réunie vont symboliquement apporter les signatures à Paris. 

"Nous avons été surpris, quand nous avons collecté les signatures, de voir le nombre de gens qui voulaient pouvoir se prononcer sur une réunification de la Bretagne" - Serge, l'un des cyclistes. 

"Et, ce trésor, ces 105.000 signatures, nous avons voulu les transmettre aux députés pour qu'ils interviennent sur le plan législatif pour que la démocratie participative soit mieux appréhendée en France", poursuit Paul Loret, le vice-président de Bretagne réunie. "On souhaiterait qu'ils rédigent des projets de loi pour qu'ils améliorent cette participation citoyenne. On a bien vu, ces derniers mois, les Français exprimer cette volonté qu'il y ait plus de démocratie participative. Donc, on le fait à la fois pour le sujet de notre pétition et pour porter une revendication française".

Le groupe doit arriver le 25 juin à Paris.

Choix de la station

France Bleu