Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Le G7 à Biarritz

La police basque en alerte pour le G7 de Biarritz

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

La Ertzaintza mobilise 4 000 agents de police pour assurer la sécurité à la frontière pendant le sommet du G7 qui se tiendra à Biarritz, du 24 au 26 août.

Le siège de la Ertzaintza, la police autonome basque, à Oiartzun (Gipuzkoa)
Le siège de la Ertzaintza, la police autonome basque, à Oiartzun (Gipuzkoa) © Radio France - Oihana Larzabal

Pays Basque, France

Alors que le sommet des sept pays les plus riches de la planète approche à grands pas, la police autonome basque s'apprête elle aussi à faire face à cet événement mondial : d'une part, parce qu'il aura lieu à 20 km de la frontière et d'autre part, parce que le contre-sommet se déroulera en partie à Irun, au FICOBA. 4 000 agents de la Ertzaintza seront mobilisés à partir du 17 août.

Trafic routier fortement perturbé

Habituellement, les derniers week-ends du mois sont déjà très chargés sur les routes. L'an dernier, la Ertzaintza avait compté 200 000 véhicules et jusqu'à 14 km de bouchon en trois jours. Par conséquent, depuis le début du mois de juillet, le gouvernement basque communique sur l'événement. "Des brochures ont été distribuées dans les stations services, les aires de repos et jusque dans les ferry d'Algeciras" explique Josu Zubiaga, responsable-adjoint de la sécurité au gouvernement, "pour que les automobilistes évitent de traverser la frontière par Euskadi pendant le sommet."

Gure lana izango da ilarak seinalatzea eta edozer gertatuz gero, su-hiltzaile eta ambulantziak laguntzea — Josu Bujanda, Ertzaintza burua

Josu Zubiaga, responsable-adjoint de la sécurité au gouvernement basque et Josu Bujanda, patron de la Ertzaintza - Radio France
Josu Zubiaga, responsable-adjoint de la sécurité au gouvernement basque et Josu Bujanda, patron de la Ertzaintza © Radio France - Oihana Larzabal

"Nous avons approximativement 4 000 agents qui pourront intervenir pendant le G7" — Josu Zubiaga, responsable-adjoint de la sécurité au gouvernement basque

Contre-sommet

Des milliers de personnes sont attendues également à l'occasion du contre-sommet qui se déroulera à Urrugne, Hendaye et Irun. Des conférences et des débats sont prévus au FICOBA du 21 au 23 août ainsi qu'une manifestation, le samedi 24 août qui ira d'Hendaye à Irun. Mais cela ne semble pas inquiéter le patron de la Ertzaintza, Josu Bujanda : "les organisateurs ont rempli toutes les formalités. Nous les avons rencontrés. Ils souhaitent que le contre-sommet se déroule dans le calme et de manière pacifique. Notre devoir est aussi de les protéger et de maintenir l'ordre public." 

"Uste dugu manifestazioa nahiko lasai eta baketsua joango dela" — Josu Bujanda, Ertzaintza burua

Milaka presuna

Eusko jaurlaritzak, dituen informazioen arabera, 8 000 presuna aurre ikusten ditu Urruñan. Ondorioz, bizpahiru mila lagun igurikatzen ditu FICOBA-n iraganen diren eztabaidentzat, eta 6 000 larunbateko manifestaldiarentzat.

Des tags anti G7 à Oiartzun (Gipuzkoa) - Radio France
Des tags anti G7 à Oiartzun (Gipuzkoa) © Radio France - Oihana Larzabal