Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La presse européenne se passionne pour l'élection présidentielle française

-
Par , France Bleu

L'élection présidentielle française fait la une de quasiment tous les journaux européens. Une presse qui reste globalement prudente et critique, contrairement à certains dirigeants de l'Union. Car l'Europe est bien au coeur de l'affrontement inédit qui oppose les deux finalistes "hors système".

Le premier tour de la présidentielle à la une de la presse européenne
Le premier tour de la présidentielle à la une de la presse européenne © Radio France - Anja Vogel

Pour la presse européenne, ce premier tour de la présidentielle s'apparente à "une nouvelle Révolution française". Le Soir de Belgique la compare aux Etats-Unis: "les Français ont balayé, à la Trump, les partis et les hommes politiques traditionnels, pour mettre face à face deux personnalités hors système". Pour le journal britannique Daily Mail, la France fait désormais face à son propre référendum sur l'Union européenne. "La France déchirée", souligne la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Mais beaucoup de journaux allemands à l'image des dirigeants outre-Rhin, n'hésitent pas à anticiper la victoire d'Emmanuel Macron: "L'Europe respire" avec "le quasi-président qui a épousé sa professeure de français", titre le quotidien populaire Bild, les montrant en Une en train de s'embrasser.

C'est l'avenir, le "sauvetage" même de l'Europe qui est entre ses mains

"Son élection est capitale", "l'Europe a gagné" écrit l'éditorialiste d'El Pais. "Les Français sauvent l'Europe" affirment les journaux polonais. La presse suédoise souligne le soulagement exprimé aussi bien à Bruxelles que sur les places financières, la Tribune de Genève parle de 'la victoire d'un ovni", le site Politico d'un "banquier juvénile". Pour les journaux australiens, il est celui qui représente le plus le système. "Ne balayez pas Marine Le Pen", insiste la presse norvégienne: "Macron est inexpérimenté. Une nouvelle attaque terroriste d'ampleur au cours des deux semaines à venir" peut changer la donne. Le New York Times parle d'un "duel entre un novice politique et un tison d'extrême droite". "La France fait face au pire choix possible", selon les journaux grecs.

Mises en garde adressées par bon nombre de journaux et dirigeants

"Macron peut encore perdre" souligne le Corriere del Ticino en Suisse; "Il ne faut pas crier victoire: le second tour n'est pas joué", avertit le commissaire européen Pierre Moscovici; "Le vote Le Pen est l'indice d'un mécontentement qui ne se manifeste pas seulement en France; il ne faut pas le sous-évaluer", explique le président du Parlement européen Antonio Tajani. "L'élection présidentielle se joue à trois tours, nous rappelle la presse espagnole: quelle sera l'issue des législatives?", tout en s'inquiétant de la banalisation du Front national: "où est la stupeur qui avait accompagné sa qualification en 2002?, désormais elle paraît une évidence".

ECOUTER AUSSI la chronique Tous Européens

Choix de la station

À venir dansDanssecondess