Politique

La question du jour : comprenez-vous le ni FN, ni PS ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne mercredi 25 mars 2015 à 11:59

Nicolas Sarkozy en 2015
Nicolas Sarkozy en 2015 © Maxppp

En appelant à ne pas voter ni pour le FN, ni pour le PS au second tour des départementales en cas de duel entre la gauche et le front national, François Sauvadet, le président sortant UDI du conseil général et candidat sur le canton de Semur en Auxois marche dans les pas du président de l'UMP, Nicolas Sarkozy.

Le "ni FN ni PS" , c'est la consigne de vote pronée par Nicolas Sarkozy en cas de duel au second tour entre un candidat de gauche et un candidat d'extrème droite. Pour faire simple, le président de l'UMP ne souhaite pas que des électeurs qui votent à droite, reportent leur voix sur un candidat d'extrème droite au second tour, pareil pour le candidat du PS. C'est le ni, ni. Une position qui n'est pas partagée par tous à l'UMP. Alain Juppé, le maire UMP de Bordeaux par exemple appelle lui à faire barrage au FN en votant au second tour pour le candidat de gauche. Le ni ni qui est repris en Côte-d'Or par François Sauvadet, le président UDI du Conseil général.

►►►La question du jour : comprenez-vous le ni FN, ni PS? Témoignez sur Facebook ou

►►►A 7h53, l'invité France Bleu Bourgogne est François Sauvadet, candidat UDI sur le canton de Semur et président sortant du conseil général de Côte-d'Or.

François Sauvadet - Radio France
François Sauvadet © Radio France - Philippe Renaud
 

7h53/ Invité politique UDI

 

 

BANDEAU DOSS departementales 21 - Maxppp
BANDEAU DOSS departementales 21 © Maxppp