Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La rectrice de Lille refuse d'annuler la visite de François Hollande dans un lycée d'Hénin-Beaumont

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Marine Le Pen, députée Rassemblement National du Pas-de-Calais, a écrit à la rectrice de l'académie de Lille pour se plaindre de la visite de l'ancien président socialiste, ce vendredi, au lycée Darchicourt. François Hollande se rend dans plusieurs établissements pour parler d'Europe.

Valérie Cabuil, rectrice de l'académie de Lille
Valérie Cabuil, rectrice de l'académie de Lille © Maxppp - Maxppp

Marine Le Pen n'aime pas voir l'ancien locataire de l'Elysée faire de la pédagogie sur l'Europe sur sa terre d'élection du Pas-de-Calais. Dans un courrier adressée à la rectrice de l'académie de Lille, la députée et présidente du Rassemblement National, demande l'annulation de cette visite, à quelques semaines des élections européennes : 

Cette visite relève d'une opération de communication en direction du public des jeunes adultes, dans le but d'influer sur leur vision de l'UE et par là même d'influencer leur vote

La réponse de la rectrice à Marine Le Pen

Ce mercredi matin, sur France Bleu Nord, Valérie Cabuil a répondu à la députée : 

Il est hors de question que je demande une annulation à l'ancien Président de la République. 

En cas de maintien de la venue de François Hollande, Marine Le Pen demandait à ce que toutes les formations politiques candidates aux élections européennes soient invitées dans les lycées. C'est inimaginable selon la rectrice qui replace dans le contexte de l'Ecole cette visite de l'ancien chef de l'Etat : "Ces invitations de ce type de personnalités se font à la demande de l'établissement, des équipes pédagogiques qui inscrivent cela dans un programme. Il est usuel que les établissements invitent des personnalités qui ont des choses à raconter à nos élèves".

C'est un invité "prestigieux", on est inscrit sur programme pédagogique, pas dans une campagne dans laquelle nous ne sommes pas.

La rectrice répondra prochainement par écrit à Marine Le Pen.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu