Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La région Grand Est demande au parti Unser Land de ne plus utiliser son logo

mardi 19 juin 2018 à 17:29 Par Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

La région Grand Est demande au parti autonomiste alsacien Unser Land de ne plus utiliser le logo du Grand Est pour ses affiches ou ses tracts. La collectivité vise une récente affiche qui comparaît la région Grand Est à un boulet pour les Alsaciens.

Affiche du parti alsacien Unser Land dans une rue de Mulhouse
Affiche du parti alsacien Unser Land dans une rue de Mulhouse © Radio France - Patrick Genthon

Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, France

La région Grand Est a peu apprécié les affiches d’Unser Land dans lesquelles le parti autonomiste alsacien la compare à un boulet. 

Par voie d'huissier, la région demande à Unser Land de ne plus utiliser le logo du Grand-Est pour ses affiches ou ses tracts dans un délai de huit jours. Le logo a fait l'objet d'un enregistrement auprès de l'Institut national de la propriété intellectuelle (Inpi) en qualité de marque le 2 septembre 2016, indique le directeur général des services de la région Grand Est. A défaut, des poursuites seront engagées.

La lettre d'huissier reçu par le parti Unser Land. - Aucun(e)
La lettre d'huissier reçu par le parti Unser Land.

La formation Unser Land a réagi par la voix de sa présidente Andrée Munchenbach qui évoque une tentative d'intimidation.