Politique

Le nom Occitanie officiellement validé, mais toujours loin de faire l'unanimité

Par Stéphanie Mora, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon et France Bleu Toulouse jeudi 29 septembre 2016 à 11:50 Mis à jour le jeudi 29 septembre 2016 à 12:50

Drapeau occitan
Drapeau occitan - Fotolia - LLPhotography

Le gouvernement a validé le nouveau nom de la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, "Occitanie". Le décret est paru au Journal officiel ce jeudi matin. Fin des débats sur ce nouveau nom ?

Le décret qui instaure officiellement le nouveau nom de la grande région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées a été publié ce jeudi matin au journal officiel, tout comme les noms de sept autres nouvelles grandes régions nées du redécoupage administratif de la France voulu par le gouvernement. Et ce n'est pas tout à fait un hasard si ça tombe aujourd'hui car c'est le jour où s'ouvre à Reims le congrès des régions et Manuel Valls.

Cette officialisation met un terme à toute la procédure de choix du nom qui avait débuté au printemps dernier avec une consultation citoyenne via internet et la presse locale puis le vote des conseillers régionaux en juin dernier. Le tout aboutissant au nom Occitanie flanqué du sous-titre Pyrénées-Méditerranée pour tenter de ne froisser personne. Un sous-titre qui apparaîtra sur tous les supports de communication de la grande région mais qui n'est donc pas dans le nom officiel.

Carole Delga la présidente de région se félicite de la validation du gouvernement : "C'est un moment émouvant important. Dans la communication nous serons la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée. A travers cette région nous allons promouvoir l'économie sur tout le territoire, priorité aussi à l'éducation et à la culture".

"C'est important que le gouvernement ait suivi le choix des citoyens... Les Catalans ne sont pas oubliés, leur culture sera soutenue" Carole Delga

Recours en cours…

Malgré les précautions de Carole Delga ce choix est loin de faire l’unanimité. Depuis les Bigourdans, le conseil départemental des Hautes-Pyrénées a exprimé officiellement son désaccord sur le nom jusqu’aux Catalans des Pyrénées-Orientales qui déposeront un recours citoyen la semaine prochaine devant le Conseil d'Etat. Le 10 septembre dernier, les opposants avaient rassemblé près de 10 000 personnes lors d’une manifestation contre le nom Occitanie à Perpignan.

Le Front National avait déposé un recours auprès du tribunal administratif de Toulouse sur les modalités de choix du nom par le Conseil régional. Le tribunal a rejeté la requête cette semaine. Le groupe des élus du centre et de la droite qui rejette aussi ce nouveau nom le qualifiant d' "hérésie" sur le plan historique et géographique réclame lui l'avis du Conseil d'Etat qui n'est pour l'instant pas connu.