Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La région Nouvelle-Aquitaine épinglée par la Cour des Comptes : l'opposition pas surprise

-
Par , France Bleu Gironde

Au lendemain de la publication du rapport de la Cour des Comptes - qui a épinglé l'augmentation de la dette en Nouvelle Aquitaine - Yves d'Amécourt, conseiller régional LR et maire de Sauveterre-de-Guyenne ne se dit pas surpris et confirme d'importants surcoûts liés à cette fusion.

La fusion des 3 anciennes régions de Nouvelle Aquitaine a entraîné d'importants surcoûts selon la Cour des Comptes
La fusion des 3 anciennes régions de Nouvelle Aquitaine a entraîné d'importants surcoûts selon la Cour des Comptes © Maxppp - Maxppp

France Bleu Gironde : Etes-vous surpris par les conclusions de la Cour des Comptes qui pointe dans son rapport sur la fusion des Régions, une augmentation importante des coûts en Nouvelle Aquitaine?

Yves d'Amécourt : Pas du tout ! On observe même dans ce rapport que les régions qui font des économies sont celles qui n'ont pas fusionné, donc la réforme a même produit l'effet inverse. Elle a rendu obligatoire par exemple la fusion des régimes indemnitaires de tous les fonctionnaires, or ces régimes n'étaient pas les mêmes donc ça a eu pour effet d'augmenter de 17 millions d'euros les dépenses de personnels. Ensuite, il y a eu une augmentation des embauches, car la région étant très grande, il faut pouvoir intervenir partout, et comme les temps de déplacements augmentent, cela diminue mécaniquement le temps de travail des agents. Et puis les indemnités des élus ont augmenté car elles sont calculées sur la taille de la région, donc tout ça généré beaucoup, beaucoup d'augmentations. 

Alain Rousset le président de la région affirme que cette augmentation est logiquement liée à l'élargissement des compétences des régions ( en matière de transports scolaires notamment)?

On ne peut pas lui enlever qu'il a toujours affirmé que cette fusion n’entraînerait aucune économie.  Par contre quand on prend une compétence, on prend aussi les personnels qui vont avec, en l’occurrence la région a repris les personnels du département qui assuraient ce transport scolaire. Donc on ne peut pas justifier des embauches supplémentaires par l'élargissement des compétences, puisque les personnels ont bien été transférés.

Cette fusion a-t-elle eu malgré tout des avantages à vos yeux?

Non, aucun. D'ailleurs dans le premier schéma, il était prévu que l'Aquitaine reste toute seule. Mais finalement, on a décidé de nous faire fusionner avec Limousin et surtout avec Poitou Charentes, pour éviter la cessation de paiement de cette dernière. N'oublions pas que Ségolène Royal et sa gestion sont arrivées dans la fusion avec 130 millions d'euros d'impayés  et 140 millions de prêts toxiques, et c'est l'Aquitaine qui a dû absorber tout ça!

Choix de la station

À venir dansDanssecondess