Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Tours : La République En Marche ne soutiendra pas Christophe Bouchet

-
Par , France Bleu Touraine

La commission d'investiture du parti présidentiel devrait investir ce lundi soir l'universitaire Benoist Pierre pour les municipales 2020, à Tours. Malgré des négociations entre LREM et le Parti Radical au niveau national, Christophe Bouchet ne sera pas le candidat En Marche.

Christophe Bouchet, le jour où le conseil municipal de Tours l'a élu pour remplacer Serge Babary, parti au sénat
Christophe Bouchet, le jour où le conseil municipal de Tours l'a élu pour remplacer Serge Babary, parti au sénat © Maxppp - PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE/MAXPPP

C'est la fin d'un interminable feuilleton politique qui durait depuis le début de l'été : La République en Marche ne soutiendra pas le maire sortant de Tours, Christophe Bouchet, lors des prochaines municipales. Le comité d'investiture du parti présidentiel doit entériner ce soir la candidature de Benoist Pierre, un universitaire de 50 ans inconnu du grand public mais très soutenu par les macronistes d'Indre-et-Loire.

Benoist Pierre, inconnu du grand public, mais porté par LREM au niveau local

Il faut dire que cet ancien membre du parti socialiste est un intime du député LREM de Tours, Philippe Chalumeau. Il tutoie aussi le premier ministre, Edouard Philippe, avec qui il a fait sciences Po, mais ce qu'il veut surtout mettre en avant, c'est le coté participatif de son projet :  Benoist Pierre affirme vouloir s'appuyer sur un collectif d'environ 150 personnes, des marcheurs, bien sur, mais aussi des politiques de gauche, de droite et du centre et des membres de la société civile. Benoist Pierre avait prévenu, la semaine dernière, qu'il serait candidat, même si LREM choisissait d'investir Christophe Bouchet, en vertu d'une discussion au niveau national avec le parti radical. 

Christophe Bouchet tire à boulets rouges sur LREM dans un communiqué publié quelques heures avant l'annonce officielle du choix du candidat investi

Finalement, la détermination des macronistes locaux a été entendue :  Du coup, dans un long communiqué publié lundi vers 18H, l'actuel maire de Tours sort la sulfateuse : "Je prends acte que les conditions d'une collaboration ne sont pas réunies. _Les propositions locales de ce parti sont irréalistes, hors-sol et certainement pas à la hauteur de notre ville_. Tours mérite mieux, je ne souhaite pas m'embarquer avec un tel équipage" conclut Christophe Bouchet. Il affirme que lui et son équipe municipale continueront à travailler jusqu'au bout sur leurs projets et que "le temps de la campagne n'est pas venu. Loin de là"... On a tout de même le droit d'en douter.

Le candidat LREM va devoir sortir de l'anonymat

Au contraire, pour les macronistes, il est largement temps de faire campagne puisque Benoist Pierre a moins de 6 mois pour se faire connaitre des tourangeaux. Pourtant, tout est possible, selon Philippe Peruchon, le référent départemental de LREM.

"Je ne dirai pas que tout commence, mais que tout continue. Benoist Pierre est notre candidat depuis des mois. On a tenu bon. Il y a déjà une équipe qui travaille et un projet en cours et je suis très optimiste". Philippe Peruchon

Benoist Pierre sera l'invité de France Bleu Touraine à 7H50, mardi 8 octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess