Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

La "révolution verte" de la candidate LR à la maire de Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les conférences de presse des candidats à la mairie de Nantes sont de plus en plus rapprochées. Ce mercredi, 67 jours avant le premier tour des élections municipales, la candidate LR Laurence Garnier annonce vouloir faire une "révolution verte".

 Si Laurence Garnier est élue maire de Nantes elle fera de son co-listier Marc Reneaume (à gauche) le président de Nantes Métropole, qu'elle rebaptisera "Nantes Naturopole".
Si Laurence Garnier est élue maire de Nantes elle fera de son co-listier Marc Reneaume (à gauche) le président de Nantes Métropole, qu'elle rebaptisera "Nantes Naturopole". © Radio France - Pascale Boucherie

Une "révolution verte" qui en est au stade des prémices. Elue, Laurence Garnier rebaptisera Nantes Métropole, "Nantes Naturopole". Voilà pour la forme. 

Un quartier fluvial

Pour le fond, l'idée la plus emblématique de la candidate Les Républicains c'est celle d'un quartier fluvial. Laurence Garnier se souvient des comblements de Nantes - quand les bras de la Loire et une partie de l'Erdre ont disparu sous terre pendant la première partie du XXème siècle - alors pourquoi pas dit-elle remettre de l'eau et des espaces de biodiversité en centre ville ? Elle vise les 19 hectares de l'Hôtel Dieu qui dans quelques années seront libérés par le déménagement du CHU. 

Laurence Garnier veut une ville en connexion avec la nature. Son équipe admet qu'il y a du bon dans le travail réalisé par les municipalités précédentes, comme la petite Amazonie, îlot de nature à l'état sauvage aux portes du quartier Malakoff, ou comme le projet de 42 kilomètres de promenade urbaine porté par son adversaire l'actuelle maire Johanna Rolland. 

Pour annoncer les grandes lignes de son projet vert, la candidate LR était accompagné d'Yves Bourgeois, réalisateur Nantais à qui l'on doit la saga Naturopolis diffusée sur Arte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess