Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : plus de 510.000 manifestants dans près de 70 villes
Politique

La santé financière de la ville de Laval reste "préoccupante" selon la Chambre régionale des comptes

-
Par , France Bleu Mayenne

Au menu du Conseil Municipal de la ville de Laval, ce jeudi 14 novembre, il y avait notamment le rapport de la Chambre régionale des comptes sur les finances lavalloises. Bilan : la situation reste "préoccupante".

Cet examen de la Chambre régionale des comptes est obligatoire tous les cinq ou six ans.
Cet examen de la Chambre régionale des comptes est obligatoire tous les cinq ou six ans. © Radio France - Aurore Richard

Laval, France

La Chambre régionale des comptes (CRC) a rendu son rapport sur la santé financière de la ville de Laval.  Elle a épluché les comptes de 2013 à ce début d'année 2019 et la situation reste "préoccupante" selon elle. Le sujet a évidemment été abordé ce jeudi 14 novembre en Conseil Municipal.

Le maire de Laval, François Zocchetto voit surtout dans ce rapport, une amélioration

Nous sommes partis il y a six ans d'une situation très compromise avec une dette élevée, des impôts élevés, des dépenses de fonctionnement élevées et donc, une situation très mauvaise. Il y a eu beaucoup d'efforts engagés. Nous avons diminué les impôts, nous avons diminué très sensiblement les dépenses de fonctionnement tout en continuant à assurer le service à la population et nous avons géré notre dette, en particulier, nous sommes sortis des emprunts toxiques. Nous sommes donc encouragés par la CRC à continuer sur la bonne voie car la situation n'est plus compromise comme elle l'était il y a six ans mais elle reste difficile.

Ce n'est pas du tout l'avis de de Florian Bercault, le porte parole du collectif de citoyens "Demain Laval". Pour lui, la Chambre régionale des comptes tire le signal d'alarme et c'est de mauvaise augure pour les prochaines années :

François Zocchetto et son équipe municipale, par ces finances désastreuses, privent, ont privé et menacent l'avenir des Lavallois et des Lavalloises. La CRC est assez clair sur le constat, pour la suite. Soit il y a une augmentation d'impôts, soit les cessions immobilières continuent. La CRC mentionne les 16 millions de cessions immobilières qui ont été faits, ce qui est très significatif voire très préoccupant pour une ville comme Laval donc on brade le patrimoine comme avec la privatisation de Saint-Julien. Ou alors, il faut passer par de la dette supplémentaire. C'est faire payer les générations futures. 

L'élu de l'opposition, George Poirier a aussi clamé son mécontentement ce jeudi 14 novembre, face à la santé financière de Laval.  En conseil municipal, il a dit à François Zocchetto : " _Vous rêviez d'un brevet de bonne gestion, c'est raté_. Vous n'avez fait aucun miracle, aucun redressement pourtant claironné. Les numéros de claquette réguliers de votre adjoint aux finances sont surjoués".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu