Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Talaudière : l'ancien maire Pascal Garrido est décédé à 76 ans

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Sa vie d'élu aura notamment été marquée par un engagement sans faille conte le projet d'autoroute A45 entre Brignais et La Fouillouse. Il a été maire de La Talaudière pendant 21 ans. Il avait 76 ans.

Pascal Garrido, décédé à l'âge de 78 ans
Pascal Garrido, décédé à l'âge de 78 ans © Maxppp - Yves Salvat

C'est une page de l'histoire de La Talaudière (Loire) qui se tourne avec le décès de son ancien maire, Pascal Garrido. Il avait découvert le conseil municipal en 1983 avant de prendre la mairie en 1996. Une fonction de maire qu'il n'a quitté qu'en janvier 2017, au profit de sa première adjointe, Ramona Gonzales Grail, réélue au printemps dernier. 

L'A45, le combat de sa vie

Pascal Garrido aura été de nombreux combat dont un qui aura particulièrement marqué le territoire, celui contre le projet d'A45. "C'était mon combat principal. Il y en a eu d'autres mais avec une durée et une importance comme celui-ci, je n'en vois pas d'autres", disait-il à France Bleu Saint-Etienne Loire en juillet dernier. Un élu "irresponsable" avait dit Gaël Perdriau au plus fort des oppositions entre anti et pros, quand il affirmait que les zadistes de Notre-Dame-des-Landes étaient prêts à venir dans la Loire pour y défendre les terres agricoles.

Ce chapitre fermé, il assurait à France Bleu passer "à autre chose", convaincu qu'il y a "tant d'autres sujets, d'autres bêtises auxquelles s'opposer !". La sénatrice de la Loire Cécile Cukierman a réagi, parlant d'un élu "toujours attentif, disponible et à l’écoute de ses administrés, il avait à cœur de mener les projets de sa commune dans l’intérêt général de ses habitants". 

Le député Régis Juanico lui lance quant à lui un "adios amigo" et se rappelle d'un "homme de cœur et de convictions solidement ancrées à gauche au sein de sa famille du Parti Socialiste où je l’ai côtoyé près de 20 ans dans la Loire, Pascal aura marqué l’histoire de sa commune et la politique de notre territoire à travers une bataille emblématique liée à son opposition résolue à l’A45". 

De son côté Gaël Perdriau appréciait chez lui, "l'homme de convictions, entier, sincère et volontaire qu'il était. Même si nous nous sommes opposés, parfois de manière vive, sur le dossier de l'A45, j'ai pu également travailler avec lui sur d'autres sujets qui nous tenaient à cœur où il exprimait toujours beaucoup de passion. Comme celle qu'il avait à titre personnel pour la montagne dont il aimait partager ses aventures avec les autres."
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess