Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La taxe foncière va augmenter en 2019 dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

Le conseil départemental des Landes a décidé d'augmenter la taxe foncière en 2019. La part départementale va grimper de 15%, soit une hausse de 44 euros en moyenne pour les propriétaires landais.

La part départementale de la taxe foncière va augmenter dans les Landes en 2019
La part départementale de la taxe foncière va augmenter dans les Landes en 2019 © Maxppp - Jean-François FREY

Département Landes, France

Les propriétaires dans les Landes vont payer plus d'impôts en 2019. Le conseil départemental des Landes a en effet décidé d'augmenter la taxe foncière : le taux du département va progresser de 15%, a annoncé cette semaine Xavier Fortinon, le président PS de la collectivité, lors du débat d'orientations budgétaires. 

Cela représente, selon le département, une augmentation moyenne de 44 euros de taxe foncière par an pour les propriétaires. 

Le président du conseil départemental des Landes insiste sur le fait que les Landes est l'un des départements où la taux de la taxe foncière est la plus faible. "Il faut, pour être juste, expliquer que le département des Landes était celui qui avait l'un des taux les plus faibles de Nouvelle-Aquitaine et bien en dessous du niveau national, dans la mesure où l'on fait partie des 17 départements de France qui avaient le taux le plus faible" explique Xavier Fortinon. 

C'est "contraint et forcé", selon lui, que le conseil départemental doit prendre cette décision, pour pouvoir continuer à mener ses politiques de redistribution et d'investissement, notamment le village Alzheimer, dont l'ouverture est désormais prévue en février/mars 2020, la construction du collège d'Angresse ou la réhabilitation du collège de Capbreton. 

Mais cette augmentation de la taxe foncière est contestée par l'opposition départementale. "Ce sont encore les classes moyennes qui vont supporter çà, c'est à dire ceux qui ont un patrimoine, des classes moyennes mais aussi des retraités qui ont économisé toute leur vie pour avoir une propriété" dénonce Alain Dudon, conseiller départemental Les Républicains et maire de Biscarrosse.